La notion de moment professionnel : développement en Français Langue Professionnelle
The notion of professional moment : French as Professional Language Development
par Demont Guillaume sous la direction de Mourlhon-Dallies Florence
Thèse de doctorat en Sciences du langage
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Friday 29 May 2015 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Discours (linguistique)
  • Français (langue) -- Langage scientifique et technique
  • Langues de spécialité
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Moment professionnel, Théorie des moments, Français Langue Professionnelle, Analyse des discours professionnels
Resumé
Ce mémoire de thèse a pour objet d'enrichir le cadre conceptuel et méthodologique du Français Langue Professionnelle (FLP) en proposant un nouveau concept opératoire issu de la théorie des moments d'Henri Lefebvre: le moment professionnel. Nous formulons l'hypothèse que ce concept permet de mettre au jour les logiques qui traversent les pratiques et les discours professionnels et qu'il fournit un cadre qui permet de concevoir un enseignement de langue centré sur ces logiques. Cette thèse se déroule en trois parties qui vont déterminer les trois perspectives que ce concept de moment professionnel ouvre au niveau théorique, au niveau méthodologique et au niveau didactique. La première partie de ce mémoire de thèse pose notre cadre théorique. Nous y retraçons l'avènement du FLP puis nous définissons la théorie des moments. À la suite de quoi, nous explorons comment cette théorie des moments peut apporter de nouvelles perspectives à l'analyse des discours professionnels. La deuxième partie déploie notre cadre méthodologique. Pour ce faire, nous élaborons notre méthode d'enquête, de collecte et d'analyse des données, à la suite de quoi nous mettons à l'épreuve ce cadre méthodologique en l'expérimentant sur deux métiers qui nous ont paru s'opposer sur plusieurs critères : les aides médico-psychologiques, qui accompagnent les personnes dépendantes dans leur quotidien et les officiers supérieurs de l'armée française. Dans la troisième partie, qui pose le cadre didactique, nous avons élaboré un enseignement de FLP en phase avec la notion de moment professionnel. En nous appuyant sur une expérience d'enseignement à l'armée, nous avons montré que ce concept de moment professionnel permettait de renouveler l'enseignement des langues à des fins professionnelles grâce à un certain nombre d'outils didactiques et en focalisant l'apprentissage sur les postures professionnelles.