Célébrer la diversité urbaine : groupes carnavalesques "afro" à Salvador de Bahia et à Carthagène des Indes
Celebrating urban diversity : "Afro" carnivals groups in Salvador de Bahia and Cartagena de Indias
par Rosa Solano Laura de la sous la direction de Dianteill Erwan
Thèse de doctorat en Ethnologie
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Thursday 29 January 2015 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect social
  • Brésil
  • Carnavals
  • Cartagena (Colombie)
  • Colombie
  • Fêtes nationales
  • Salvador (Brésil)

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Carnaval, Festivités, Hégémonie, Relations raciales, Les politiques d'identité, Blocs et comparsas "afro"
Resumé
Cette thèse étudie le Carnaval de Salvador de Bahia (Brésil) et les festivités de l'Indépendance de Carthagène des Indes (Colombie) dans l'optique de saisir comment leurs différentes formes de manifestations provoquent des tensions politiques, économiques et culturelles au sein de ces deux villes d'Amérique latine. Cette thèse argue que les festivités impliquent des relations antagonistes entre une forme hégémonique de célébration ¿ associée aux pratiques et aux discours des élites urbaines ¿ et d'autres formes diverses, dissidentes, et souvent marginalisées de participation. Dans ce cas, le carnaval et les festivités de Salvador et de Carthagène ne sont pas seulement des espaces de rencontre culturelle à travers les symboles, la danse et la musique, mais aussi des espaces politiques dans lesquels les identités, et les relations de classes et « raciales » sont contestées et reconfigurées. De plus, ces célébrations créent une opportunité pour des groupes différents de déployer de vives critiques envers leur position économique et politique dans un contexte urbain plus grand, qui est renforcé par le tourisme industriel global et les interventions d'un Etat multiculturel.