Accès, pratiques et usages des technologies d'information et de la communication en éducation au sein de l'espace francophone : études de cas réalisées au Viêt Nam, en Moldavie, au Burkina-Faso et en République Démocratique du Congo
Ti¿p c¿n, th¿c hành và s¿ d¿ng Công ngh¿ thông tin trong giáo d¿c ¿ không gian Pháp ng¿ : nghiên c¿u tr¿¿ng h¿p ¿ Vi¿t Nam, Moldavie, Burkina-Faso và C¿ng hòa Dân ch¿ Congo
par Thibeault Eric-Normand sous la direction de Baron Georges-Louis
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation
Ecole doctorale Sciences humaines et sociales, cultures, individus, sociétés (Paris)

Soutenue le jeudi 20 novembre 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Burkina Faso
  • Congo (République démocratique)
  • Éducation et État
  • Études de cas
  • Francophonie
  • Moldavie
  • Technologie éducative
  • Viet-Nam

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))
Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Technologies numériques, Éducation, Politiques publiques, Francophonie, Moldavie, Viêt Nam, Burkina, RD du Congo
Resumé
La thèse questionne les facteurs permettant la pratique et l'usage des technologies numériques en soutien à la scolarisation dans le domaine des technologies éducatives au niveau des écoles secondaires. A partir d'un regard croisé entre différents terrains de l'espace francophone et s'appuyant sur les pratiques, le chercheur analyse des éléments comparatifs dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation entre les pays suivants : le Viêt Nam, la Moldavie, le Burkina-Faso et la République Démocratique du Congo. Un regard croisé permet de comparer les conditions influençant l'usage des TIC au sein de la Francophonie institutionnelle. La recherche s'inscrit dans le cadre d'une thèse de doctorant menée au sein de Laboratoire Éducation et Apprentissage (ea 4071) à l'université Paris René Descartes et présente les résultats de quatre études de cas effectuées de 2010 à 2013 auprès d'élèves (n = 3 236) et des enseignants (n = 467) des pays ciblés membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Le chercheur décrypte les données collectées en liens aux conditions d'accès, aux pratiques et à l'usage des technologies numériques dans les établissements du niveau secondaire. La recherche a été effectuée par questionnaire pour collecter les données quantitatives. Le chercheur a également eu recours aux groupes d'entretien focalisé pour colliger les données qualitatives. La démarche croise, la territorialité du phénomène d'usage des technologies numériques en soutien à l'apprentissage en milieu éducatif. En Moldavie et au Viêt Nam, la recherche a porté une attention particulière à l'analyse de l'usage des TIC en soutien à l'enseignement et à l'apprentissage du français langue étrangère (FLE). Le champ de la recherche se situe dans l'espace Francophone, dans sa diversité et sa pluralité. Nous analyserons les évolutions et tenterons d'expliquer les raisons des retards pour certains pays ainsi que les nombreux obstacles d'accès aux TIC. Nous chercherons à jeter les voiles de l'usage des TIC dans des contextes qui semblent austères. Les résultats de l'enquête dévoilent que la démarche d'appropriation des TIC par les professeurs de français connaît un processus qui semble s'accroître au Viêt Nam et en Moldavie. Il ressort des pratiques contrastées lorsque l'on croise les résultats des enquêtes. L'analyse de l'accès aux outils informatiques et leur intégration en classe révèlent que les usages sont nettement plus soutenus par les enseignants dans les pays de l'est de l'Europe (Moldavie) et en Asie (Viêt Nam) par rapport aux pratiques observées sur le continent Africain (plus spécifiquement au Burkina-Faso et en République Démocratique du Congo). Enfin, une étude de cas a été menée au sein des espaces publics numériques : Maisons des savoirs de la Francophonie.
Description en roumain
Description en vi