Classes préparatoires, grandes écoles et entrée dans l'âge adulte : entre renoncement pulsionnel et sexualité
Preparatory classes, French Grandes Ecoles and entry into adulthood : between instinctual renunciation and sexuality
par Dejours Roxane sous la direction de Emmanuelli Michèle
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines

Soutenue le Monday 10 October 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Adolescents -- Psychologie
  • Adolescents -- Sexualité
  • Grandes écoles
  • Psychologie
  • Élèves des classes préparatoires
  • Étudiants
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Adolescence, Travail, Sexualité, Sublimation, Défenses, Classes préparatoires, Grandes Écoles
Resumé
À partir d'une recherche longitudinale, menée auprès de 51 préparationnaires et basée sur des entretiens cliniques annuels ainsi que sur la passation des épreuves projectives (Rorschach et TAT), cette thèse vise à élucider le rapport établi par de jeunes adultes avec le travail en classe préparatoire et en Grande École selon deux perspectives : les ressorts subjectifs de l'engagement dans le cursus préparatoire d'une part, les conséquences possibles de ce parcours pour leur fonctionnement psychique d'autre part. Si l'hétérogénéité qui se dégage de l'exploration de leur fonctionnement psychique rend impossible la définition d'un « type de personnalité » spécifique présidant à cet engagement, les éléments issus du suivi longitudinal sont en revanche plus significatifs. Ils nous confrontent notamment à la question de la soumission active des étudiants aux réquisits de l'encadrement et de leur uniformisation progressive. Permis par une alliance paradoxale entre la sublimation et des stratégies défensives reposant sur l'arrêt de la pensée et le clivage, ce processus prend de plus en plus d'ampleur à mesure de leur adaptation aux contraintes de travail des classes préparatoires puis des Grandes Écoles. Ces dernières ayant pour visée principale de préparer les étudiants à assumer une fonction de cadre supérieur, sinon dirigeant dans les entreprises, les résultats de cette recherche tendent plus largement à mettre en évidence les liens étroits entre les nouvelles formes d'organisation du travail dans le monde du travail productif et les réaménagements psychiques opérés durant le parcours [classe préparatoire-Grande École]. Rappelant également la place essentielle prise par la sexualité ou, plus précisément, par le sexuel infantile tant dans le rapport du sujet au monde que dans les liens des hommes entre eux, ils soulignent l'importance, pour les sciences humaines, de la mise en perspective de la réalité psychique avec le champ social.