La place du jeu dans les pratiques de loisirs des enfants : Sociographie des activités récréatives des enfants âgés de 8 à 14 ans réalisée à partir d'une enquête interculturelle conduite dans six pays : Allemagne, Autriche, Chine, États-Unis, France et Suisse
Play and children's recreational practices. Sociography of children's leisure practices : An intercultural survey conducted with children aged 8 to 14 in six countries : Germany, Austria, China, the United-States, France, and Switzerland
par Alami (Benabdeljalil) Sophie sous la direction de Desjeux Dominique
Thèse de doctorat en Sociologie
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Friday 20 January 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Chine
  • Cognition et culture
  • Enfants -- Loisirs
  • Europe centrale
  • Jeu
  • Socialisation
  • États-Unis
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Sociologie,Enfance,Jeu,Enfant,Loisirs,Enquête qualitative,Interculturel
Resumé
Ce travail se propose de définir la place du jeu dans les pratiques de loisirs des enfants de 8 à 14 ans en identifiant les déterminations qui l'organisent et en esquissant une sociographie du jeu des enfants de cet âge. Il envisage le jeu comme un choix contingent sous contrainte, qui ne prend sens qu'à la lumière du système d'action concret dans lequel l'enfant évolue. Le jeu est une activité « sous contrainte », dont les contours sont esquissés par les adultes et dont l'occurrence est socialement organisée. La décision de jouer n'est pas une décision libre pour l'enfant. Elle est modelée par un ensemble de facteurs, matériels, sociaux et symboliques, qui viennent orienter, organiser et limiter son choix. La contrainte de temps, d'espace et le projet éducatif parental sont au cœur de ces contraintes. A partir de la question du jeu, il éclaire la question de la dépendance des enfants en donnant à voir ce que les « adultes font aux enfants » et la manière dont ils « réagissent aux situations qui leur sont faites ». En se penchant sur les pratiques de jeux des enfants, ce travail montre que le jeu est à la fois un espace de construction identitaire, de socialisation et de « libération dans l'imaginaire » des contraintes du quotidien. En replaçant le jeu dans le champ plus large des activités récréatives des enfants de 8 à 14 ans, il souligne le changement qui s'opère pendant cette période dans la vie des enfants et qui conduit à une évolution de leurs pratiques récréatives et à un déplacement du jeu vers de nouvelles sphères d'activités, plus fortement orientée vers la sociabilité entre pairs.