Cartographie globale des essais cliniques
World mapping of clinical trials
par Atal Ignacio sous la direction de Porcher Raphaël
Thèse de doctorat en Santé publique
École doctorale Santé publique : épidémiologie et sciences de l'information biomédicale (Paris)

Soutenue le Thursday 23 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Cartographie
  • Médecine -- Recherche
  • Études cliniques

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Cartographies, Essais cliniques, Meta-recherche, Fardeau mondial des maladies, Systèmes complexes
Resumé
Pour comprendre comment se construisent les connaissances sur l'effet des interventions en médecine, il est nécessaire de savoir où est faite la recherche clinique dans le monde, quelles maladies sont étudiées, et quels acteurs la mettent en place. Une vision globale du système de recherche peut aider à identifier des lacunes dans la production de connaissances et à orienter l'activité de recherche vers les priorités de santé, en particulier dans les régions où les ressources sont limitées. Dans ce travail nous avons construit des cartographies de la recherche clinique, c'est-à-dire des analyses agrégées de ce système complexe visant à extraire de l'information sur l'activité globale de recherche. Nous avons utilisé les registres d'essais cliniques inclus dans l'International Clinical Trials Registry Platform de l'Organisation Mondiale de la Santé pour cartographier l'activité de recherche. Dans un premier travail nous avons évalué pour 7 régions l'alignement entre l'effort local de recherche sur 10 ans et le fardeau de 27 groupes de maladies. Ce travail a nécessité le développement d'un algorithme de classification automatique des maladies étudiées dans les essais clinique basé sur des méthodes de traitement automatique du langage. À partir des données de 117,180 essais randomisés, nous avons montré que la recherche faite dans les pays riches était bien alignée avec leurs besoins. Dans toutes les autres régions nous avons identifié des lacunes dans l'effort de recherche. En particulier, en Afrique Subsaharienne, même si des causes majeures de fardeau comme le VIH et le paludisme reçoivent un effort de recherche important, d'autres priorités locales, les maladies infectieuses communes et les pathologies du nouveau-né, ont été négligées par l'effort de recherche. Dans un deuxième travail nous avons évalué l'influence du type de promoteur (industriel ou non-industriel) dans l'utilisation de réseaux de pays pour recruter des patients dans des essais cliniques multi-pays. Nous avons montré que 30% contre 3% des essais à promoteur industriel et non-industriel sont multi-pays, respectivement. Les pays d'Europe de l'Est participent dans leur ensemble de façon surreprésentée dans la recherche multi-pays industrielle. Ceci suggère les grandes capacités des industriels à globaliser leur recherche en s'appuyant sur des réseaux de pays bien définis. À l'échelle de tous les essais clinique enregistrés, nos travaux ont mis en évidence des lacunes majeures dans l'effort de recherche mondial, et montré l'influence des différents acteurs dans la globalisation de celle-ci. Ces travaux forment une brique pour le développement d'un observatoire global de la recherche médicale.