Étude par STM de nanostructures métalliques dans le graphène : croissance, propriétés et défauts induits
STM study of metallic nanostructures in graphene : growth, properties and induced defects
par Quentin BERRAHAL sous la direction de Yann GIRARD
Thèse de doctorat en Physique
ED 564 Physique en Île-de-France

Soutenue le vendredi 15 novembre 2019 à Université de Paris (2019-....)

Sujets
  • Graphène
  • Matériaux nanostructurés
  • Microscopie à effet tunnel
  • Nanostructures

Les thèses de doctorat soutenues à Université de Paris sont déposées au format électronique

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
STM, Défauts
Resumé
Le graphène, premier cristal purement bidimensionnel à avoir été obtenu, possède des propriétés électroniques uniques grâce à sa structure de bande en « cône de Dirac ». Au-delà des modifications et du contrôle de ses propriétés intrinsèques, il est aujourd'hui crucial d'étudier ses interactions avec divers environnements afin de créer de nouvelles applications : fonctionnalisation par des molécules, utilisation en tant que substrat pour des molécules ou des atomes métalliques, création de défauts structuraux ou chimiques, élaboration de multicouches à l'aide d'autres matériaux quasi-bidimensionnels (hétérostructures de type Van der Waals).