Le calcul de doses médicamenteuses : une conceptualisation de l'activité infirmière en service de réanimation
Drug dose calculation : a conceptualization of nursing activity in the adult intensive care unit
par Daniel BENLAHOUÈS sous la direction de Éric RODITI
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation et de la formation
ED 623 Savoir, Sciences, Education

Soutenue le lundi 14 décembre 2020 à Université de Paris (2019-....)

Sujets
  • Calcul des posologies
  • Didactique professionnelle
  • Ingénierie humaine
  • Mathématiques -- Étude et enseignement
  • Recherche en enseignement des soins infirmiers

Les thèses de doctorat soutenues à Université de Paris sont déposées au format électronique

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Psychologie ergonomique, Raisonnements proportionnels, Sciences infirmières
Resumé
L'administration de traitements injectables à des patients hospitalisés repose sur des calculs de doses médicamenteuses, elle est effectuée par les infirmier·ères. Des erreurs surviennent parfois, avec des conséquences potentiellement dramatiques pour les patients et une mise en cause systématique des personnels infirmiers. Des enquêtes et des statistiques ont été effectuées, mais les données scientifiques sur l'activité de calcul de doses sont insuffisantes. Avec une approche issue de la psychologie ergonomique, notre recherche complète ces données en documentant la dimension cognitive du travail des infirmier·ères par une mise au jour des connaissances et procédures qu'il·elles mobilisent lors des préparations médicamenteuses injectables, avec une prise en compte de la variabilité de cette activité en fonction des produits injectés, des protocoles établis dans les services hospitaliers, des conditions matérielles, et aussi des personnes. Le travail effectué se fonde également sur la didactique professionnelle car la formation en constitue une visée majeure, une formation fondée par la connaissance profonde des activités des infirmier·ères, y compris des éventuelles tensions entre activités et contextes professionnels. Nous avons enfin convoqué des outils d'analyse produits en didactique des mathématiques pour mettre en lumière les logiques sous-jacentes aux calculs de doses médicamenteuses effectués lors de la préparation des médicaments injectables. Une enquête par questionnaire a été réalisée pour mettre au jour la variabilité des activités de calcul de doses et en identifier une première catégorisation. Une enquête par simulation avec enregistrement des traces de l'activité et entretiens d'auto-confrontation simple a complété ces premiers résultats pour aboutir à une modélisation de l'activité de calcul de doses engagée dans la préparation de médicaments injectables à risques perfusés par pousse-seringues électriques en service de réanimation où ils sont quotidiennement utilisés. La conjugaison des approches convoquées dans la recherche a également conduit à interroger la complémentarité des logiques calculatoires et professionnelles, leurs éventuelles contradictions, et à identifier ainsi des processus potentiellement générateurs d'erreur.