Neurodevelopmental impact of perinatal inflammation : targets for neuroprotection?
Impact neuro-développemental de l'inflammation périnatale : des cibles pour la neuro-protection?
par Cindy BOKOBZA sous la direction de Pascal DOURNAUD
Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Neurosciences
ED 562 Bio Sorbonne Paris Cité

Soutenue le jeudi 26 septembre 2019 à Université de Paris (2019-....)

Sujets
  • microARN
  • MicroARN
  • Microglie
  • Microglie
  • Myélinisation
  • Neuro-inflammation
  • Sérotonine
  • Sérotonine
  • Synapses
  • Synapses
  • Trouble du spectre autistique
  • Troubles du spectre de l'autisme

Les thèses de doctorat soutenues à Université de Paris sont déposées au format électronique

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Inflammation périnatale
Resumé
Le consensus général concernant les troubles neuro-développementaux, notamment les troubles du spectre autistique (TSA), est qu'ils proviennent de défauts de développement précoces dans la formation du cerveau. Ceci entraînant une modification des circuits neuronaux responsables du comportement pathologique. La prématurité est souvent liée à la survenue d'une inflammation et les nouveau-nés prématurés courent un risque dix fois plus élevé de développer des symptômes analogues aux TSA que les nourrissons nés à terme. De plus, des études cliniques ont démontré des processus neuro-inflammatoires dans différentes régions du cerveau chez les enfants autistes nés à terme : dans le cortex frontal, l'hippocampe et le cervelet. Le principal relais de la réponse environnementale dans le cerveau, y compris les réactions inflammatoires, sont les cellules microgliales, macrophages résidents du cerveau qui surveillent en permanence leur environnement. De plus, au cours du développement, la microglie joue un rôle crucial lors de l'élagage synaptique et de la myélinisation menant à la formation d'un cerveau mature. Dans un contexte inflammatoire, la microglie est activée et participe à la libération locale de cytokines pro-inflammatoires. Notre hypothèse est donc qu'une exposition à l'inflammation périnatale aurait un impact sur les anomalies du développement neurologique conduisant à un TSA. En utilisant un modèle murin d'inflammation périnatale induite par une injection d'IL-1? entre le jour postnatal (P)1-5, ce projet démontre (i) qu'il existe une inflammation région-spécifique et du lien entre l'inflammation périnatale et l'apparition de phénotypes de type autistiques à différents stades du développement ; et (ii) nous avons réussi à identifier deux nouvelles cibles potentielles pour limiter les anomalies du développement neurologique : les microARNs et le récepteur 5HT-7. Ce projet innovant a pour objectif d'identifier des marqueurs de diagnostic potentiels facilitant la détection précoce des TSA chez les prématurés sur la base d'indicateurs inflammatoires et de nouvelles cibles thérapeutiques pour la neuroprotection.