Réponse cytotoxique et inflammatoire des cellules épithéliales conjonctivales aux effets combinés de l'osmolarité et du chlorure de benzalkonium dans un modèle in vitro de sécheresse oculaire
Cytotoxic and inflammatory response of conjunctival epithelial cells to the combined effects of osmolarity and benzalkonium chloride in an in vitro dry eye model
par Clouzeau Chloé sous la direction de Brignole-Baudouin Françoise
Thèse de doctorat en Toxicologie
École doctorale Médicament, Toxicologie, Chimie, Environnement

Soutenue le Friday 22 June 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cellules épithéliales
  • Chlorure de benzalkonium
  • Concentration osmolaire
  • Toxicologie
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Sécheresse oculaire,Cellules épithéliales conjonctivales
Resumé
La sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle invalidante affectant la qualité de vie des patients. Elle constitue un réel problème de santé publique du fait sa prévalence élevée chez les personnes âgées. Les étiologies et les facteurs de risque nombreux de cette pathologie déclenchent une succession de conséquences créant un cercle vicieux autoentretenu où l'instabilité du film lacrymal et l'hyperosmolarité jouent un rôle central. L'intégrité de la surface oculaire est un élément déterminant qui influence l'impact de l'hyperosmolarité directement au niveau des cellules épithéliales conjonctivales. Le chlorure de benzalkonium (BAK), principal conservateur des collyres, altère l'intégrité du film lacrymal provoquant une sécheresse oculaire chez les patients. Le but de notre travail était au travers de la mise au point d'un modèle de sécheresse oculaire in vitro, de comprendre la part respective et combinée des effets du xénobiotique et de la composante physiopathologique sur le comportement des cellules conjonctivales. L'hyperosmolarité et le BAK entrainent tous les deux, et à des niveaux d'intensité différents, des réponses cytotoxiques avec induction de stress oxydant, de conditions pro-inflammatoires (chimiokine CCL2, expression de HLA DR) et d'apoptose sur les cellules conjonctivales. L'adjonction de BAK à ces conditions potentialise les effets délétères déjà mis en évidence avec l'hyperosmolarité seule. Ce travail montre pour la première fois au niveau de la surface oculaire les effets potentialisateurs d'un toxique en conditions physiopathologiques. Ce modèle hyperosmolaire de sécheresse oculaire représente un nouvel outil pour analyser la toxicité de facteurs de risque environnementaux ou iatrogènes de manière fiable et reproductible.