Rôle du transporteur de cations organiques 2 dans la réponse et la vulnérabilité au stress
Brain organic cation transporter 2 controls response and vulnerability to stress
par Couroussé Thomas sous la direction de Gautron Sophie
Thèse de doctorat en Neurosciences
École doctorale Médicament, Toxicologie, Chimie, Imageries

Soutenue le Monday 08 December 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Axe hypothalamus-pituaire-adrénergique
  • Dépression nerveuse
  • Effets du stress
  • Stress -- Aspect physiologique
  • Transporteurs de cations organiques
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Transporteur de cations organiques, Stress, Axe HPA, Vulnérabilité, Dépression
Resumé
Les interactions entre facteurs génétiques et environnementaux, comme le stress, jouent un rôle important dans la physiopathologie de maladies psychiatriques telles que la dépression. Les transporteurs de cation organiques (OCTs) sont des transporteurs polyspécifiques considérés comme sensibles à la corticostérone. Au cours de ma thèse, je me suis intéressé au rôle du transporteur de cation organique 2 (OCT2) dans la réponse au stress et la vulnérabilité à la dépression. OCT2 est exprimé dans de nombreuses régions impliquées dans la réponse au stress et le long de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA). L'absence d'OCT2 entraîne une augmentation de la sécrétion de corticostérone (156%) en réponse à un stress aigu, sans altération de la sensibilité des surrénales à l'hormone adrénocorticotrope (ACTH). En conséquence, les souris OCT2-/- sont plus sensibles aux effets du stress chronique imprédictible léger et développent des anomalies comportementales transitoires de la mémoire spatiale et de l'interaction sociale dans la phase précoce du stress chronique. De plus, nous avons montré que l'état fonctionnel de la GSK3β, une voie de signalisation profondément modulée par le stress et la dépression, est altéré dans l'hippocampe des souris OCT2-/-. Des expériences pharmacologiques in vivo et des Western blot suggèrent qu'une augmentation du tonus sérotoninergique chez les souris OCT2-/- pourrait expliquer la dérégulation de la GSK3β lors du stress. Ce travail a permis d'identifier OCT2 comme un déterminant important de la réponse au stress, suggérant que chez l'homme des polymorphismes ou son inhibition pharmacologique lors de traitements thérapeutiques de longue durée pourraient altérer l'activité de l'axe HPA et rendre les individus vulnérables aux effets délétères du stress.