Identification de nouveaux agents de contraste pour la détection par IRM à haut champ de biomarqueurs dans l'ischémie cérébrale
Identification of new contrast agent for the detection of biomarkers of brain ischemia with MRI
par Frechou Magalie sous la direction de Margaill Isabelle
Thèse de doctorat en Pharmacologie expérimentale
École doctorale Médicament, Toxicologie, Chimie, Environnement

Soutenue le Friday 27 January 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Apoptose
  • Imagerie par résonance magnétique
  • Ischémie cérébrale
  • Produits de contraste
  • Vascularite
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Accidents vasculaires cérébraux,Apoptose,Phosphatidylsérine,USPIO, ultrasmall superparamagnetic iron oxide,Ischémie cérébrale,Inflammation,VCAM-1, vascular cell adhesion molecule-1
Resumé
Ce travail de thèse s'inscrit dans le cadre d'une collaboration avec le groupe Guerbet. Il visait à caractériser la lésion qui fait suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique en imagerie par résonance magnétique (IRM) grâce à des agents de contraste novateurs. Guerbet et leurs collaborateurs ont développés des USPIO ciblés (ultrasmall superparamagnetic iron oxide), particules de fer couplées à des peptides reconnaissant spécifiquement un biomarqueur. Dans un modèle d'ischémie cérébrale avec reperfusion réalisé chez la souris, nous avons recherché la capacité de ces agents à caractériser la lésion d'une part en terme de type de mort cellulaire par le ciblage de la phosphatidylsérine (PS), marqueur cellulaire externalisé au cours de l'apoptose, et d'autre part en terme de déficit vasculaire par le ciblage de VCAM-1, molécule d'adhésion impliquée dans le processus inflammatoire. En ce qui concerne l'apoptose, nous avons tout d'abord montré par immunohistochimie l'expression de caspase-3 active, marqueur apoptotique, dès 6 heures et jusqu'à 72 heures après l'ischémie. Cependant, en IRM, l'utilisation d'USPIO ciblant la PS (le P03234 et le P03675) n'a pas permis la détection du phénomène apoptotique. Actuellement d'autres agents de contraste de ce type sont en cours de développement chez Guerbet. En ce qui concerne l'inflammation vasculaire, l'étude de l'expression de VCAM-1 par immunohistochimie a montré l'apparition d'un marquage dès 6 heures après l'ischémie avec un maximum à 24 heures. L'utilisation d'un USPIO-VCAM-1 (le P03011) a permis de mettre en évidence sur les images IRM des zones d'hypointensités dans la lésion, ce qui correspond à la présence de particules de fer. L'analyse histologique de ces cerveaux a montré une colocalisation de l'USPIO avec sa cible VCAM-1, ce qui établit la preuve de concept. Ces travaux ont permis mettre en évidence la capacité d'USPIO développés par Guerbet à cibler des marqueurs biologiques, notamment VCAM-1, à la suite d'une ischémie cérébrale. Ceci suggère que ce type d'agent de contraste pourrait être un bon outil clinique pour la caractérisation de la lésion ischémique chez les patients victimes d'AVC.