Implication de la poly(ADP-ribose)polymérase dans les effets délétères de l'activateur tissulaire du plasminogène recombinant sur la barrière hémato-encéphalique après une ischémie cérébrale
Implication of poly(ADP-ribose)polymerase in the detrimental effects of the recombinant tissue plasminogen activator (rt-PA) on the blood-brain barrier after cerebral ischemia
par Teng Fei sous la direction de Margaill Isabelle et de Beray-Berthat Virginie
Thèse de doctorat en Pharmacologie
École doctorale Médicament, Toxicologie, Chimie, Environnement

Soutenue le Monday 03 June 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Activateur tissulaire du plasminogène
  • Barrière hématoencéphalique
  • Ischémie cérébrale
  • Poly (ADP-ribose) polymérase
  • Thérapeutique

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Accidents vasculaires cérébraux,Activateur tissulaire du plasminogène recombinant (rt-PA),Transformations hémorragiques,Poly(ADP-ribose)polymérase (PARP),Barrière hémato-encéphalique
Resumé
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) constituent un problème majeur de santé publique. Ils sont en majorité de type ischémique, c'est-à-dire liés à l'occlusion d'une artère cérébrale. Le seul traitement actuel de ces AVC ischémiques est la thrombolyse par l'activateur tissulaire du plasminogène recombinant (rt-PA). Cependant, ce traitement est associé à un risque élevé d'hémorragies intracérébrales post-ischémiques, encore appelées transformations hémorragiques (TH), qui contribuent à la dégradation neurologique des patients. Il apparaît donc indispensable de développer des stratégies à associer au rt-PA, afin de protéger le lit vasculaire et de réduire les TH. L'objectif de ce travail de thèse était d'étudier l'implication d'une enzyme, la poly(ADP-ribose)polymérase ou PARP, dans les effets délétères du rt-PA, et plus particulièrement au niveau de la barrière hémato-encéphalique (BHE). Nos travaux ont été menés dans un modèle d'ischémie cérébrale réalisé chez la souris. Dans ce modèle, nous avons mis en évidence le rôle de la PARP dans les TH induites par le rt-PA, grâce à deux techniques : le Western blot d'hémoglobine, permettant d'évaluer la quantité de sang présente dans le parenchyme cérébral, et l'Imagerie par Résonnance Magnétique. Afin de préciser les cibles de la PARP sous-tendant sa contribution aux TH post-thrombolyse, nous nous sommes intéressés à différents constituants de la BHE : la claudine-5, l'occludine et ZO-1 (zonula occludens-1), protéines des jonctions serrées, la VE-cadhérine des jonctions adhérentes et le collagène IV et la laminine, constituants de la lame basale. Nous avons montré que l'ischémie s'accompagne d'une dégradation de la claudine-5, de ZO-1, et de la VE-cadhérine qui est aggravée par le rt-PA ; l'administration d'un puissant inhibiteur de PARP, le PJ34, permet de s'opposer à la dégradation de ces protéines par le rt-PA. Une réduction de la dégradation de la laminine par le rt-PA a également été observée avec le PJ34. Grâce à une collaboration avec le Pr Bérézowski de Lens, nous avons pu montrer dans un modèle in vitro que le PJ34 est capable de traverser la BHE, à la fois dans des conditions « physiologiques » et dans des conditions mimant l'ischémie cérébrale (oxygen/glucose deprivation). Afin de déterminer les voies de signalisation modulées par la PARP conduisant à la dégradation de la BHE et aux TH, nous avons travaillé sur un modèle in vitro de cultures de cellules endothéliales (lignée bEnd.3). Sur ce modèle, nous avons d'ores et déjà pu mettre en évidence une mort cellulaire après un stress excitotoxique et le rôle de la PARP dans cette mort. L'ensemble de ces travaux a permis de démontrer le rôle de la PARP dans la dégradation de différents constituants de la BHE par le rt-PA à la suite de l'ischémie cérébrale. Les futures études in vitro sur cultures cellulaires devraient nous permettre d'explorer les mécanismes mis en jeu dans cette situation pathologique. Une meilleure connaissance de ces mécanismes renforcera l'intérêt des inhibiteurs de PARP pour la prévention des TH post-thrombolyse chez les patients victimes d'AVC ischémiques.