Fonctionnalisation de la liaison C-H anomérique des sucres par insertion de carbène : Un nouvel accès aux cétopyranosides
Functionalization of the anomeric C-H bond of carbohydrates by insertion of carbene : a new entry toward ketopyranosides
par Boultadakis Arapinis Mélissa sous la direction de Micouin Laurent
Thèse de doctorat en Chimie
École doctorale Médicament, Toxicologie, Chimie, Environnement

Soutenue le Tuesday 20 November 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Carbènes
  • Glucides
  • Glycomique
  • Glycosylation

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Sucres,Fonctionnalisation C-H,Quaternarisation,Carbène,Insertion 1,5
Resumé
Etant donné le rôle des sucres dans de nombreux processus physiopatholologiques importants, le développement de nouveaux outils chimiques pour la glycobiologie est primordial. Une nouvelle approche, consistant à fonctionnaliser sélectivement la liaison C-H anomérique des sucres par insertion d'un métallocarbène, a été développée, offrant ainsi un accès aux α- et β-cétopyranosides. Celle-ci est basée sur l'utilisation d'un bromoacétate ancré en position 2 du sucre, qui joue un rôle clé au sein d'une séquence réactionnelle glycosylation stéréosélective/diazotransfert/fonctionnalisation. En effet, ce bromoacétate permet de contrôler la stéréosélectivité de la réaction de glycosylation par assistance anchimérique ; puis, il permet l'installation du précurseur de carbène afin de favoriser la quaternarisation de la position anomérique. La validation de l'approche sur des méthyl-glycosides modèles a ensuite permis son application à des disaccharides. Ces études ont par ailleurs mis en évidence la tolérance de la transformation vis-à-vis de plusieurs groupements protecteurs communs en chimie des sucres. Enfin, une étude mécanistique, effectuée sur des substrats deutérés, puis complétée par des calculs DFT, a mis en évidence que l'étape de fonctionnalisation impliquait un mécanisme concerté ou dissociatif selon l'orientation équatoriale ou axiale de la liaison C-H anomérique respectivement.