Exploration du rôle de TREM-1 dans l'athérosclérose
TREM-1 inhibition reduces atherosclerosis
par Joffre Jérémie sous la direction de Ait-Oufella Hafid
Thèse de doctorat en Biologie cellulaire
École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité

Soutenue le Friday 25 November 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect génétique
  • Athérosclérose
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Athérosclérose, TREM-1, Inflammation, Macrophages, Cellules spumeuses
Resumé
Les cellules myéloïdes jouent un rôle majeur dans le développement et les complications de l'athérosclérose. TREM (Triggering Receptor Expressed on Myeloid cells)-1 est un récepteur, exprimé par les cellules myéloïdes, impliqué dans l'amplification de la réponse inflammatoire en réponse à une stimulation de la voie des TLRs. Notre objectif était d'étudier les conséquences de l'inhibition de TREM-1 sur le développement de l'athérosclérose expérimentale.Matériel et résultats : Dans un modèle de souris chimères Ldlr-/- retransplantées avec une moelle de souris Trem-1+/+ ou Trem-1-/-, nous avons montré que la déficience hématopoïétique en Trem-1 induisait une réduction de 42% de la taille des plaques d'athérosclérose au niveau du sinus aortique après 6 semaines de régime gras et une réduction de 60% après 14 semaines. De plus, la déficience hématopoïétique en Trem-1 induisait un phénotype lésionnel plus stable avec une moindre accumulation macrophagique, un centre nécrotique moins volumineux. Ces résultats ont été confirmés dans un modèle de souris ApoE-/-/Trem1-/-. Parallèlement, l'inhibition pharmacologique de TREM-1 par des injections répétées de peptide LR12 induisait une réduction significative de la taille des plaques au niveau du sinus et de l'aorte thoracique chez la souris ApoE-/- sous un régime riche en matières grasses. En utilisant différentes approches in vitro et in vivo, nous avons montré que l'invalidation génique de Trem-1 ou son inhibition pharmacologique induisait une déviation de la réponse immune vers un profil moins inflammatoire, réduisait le recrutement des monocytes non classiques dans la plaque d'athérosclérose et enfin limitait l'endocytose des lipides oxydés en régulant l'expression du CD36. Ces données de modulation de la réponse immune et de l'endocytose des lipides ont été confirmées sur des macrophages humains. Nous avons enfin montré que TREM-1 est exprimé dans des plaques d'athérosclérose humaines essentiellement par les macrophages spumeux. L'expression de TREM-1 est significativement plus importante dans les plaques athéromateuses par rapport aux plaques fibreuses. Conclusion : Nous avons montré que TREM-1 est impliqué dans le développement de l'athérosclérose à différents stades de la maladie, en modulant la réponse immune systémique et l'endocytose des lipides oxydés. L'inhibition de TREM-1 pourrait constituer une nouvelle cible thérapeutique des maladies cardiovasculaires.