Caractérisation de Fam65b, un nouvel effecteur de FoxO1 dans la régulation de la quiescence
Characterization of Fam65b, a new effector of FoxO1 in the regulation of quiescence
par Froehlich Jeanne sous la direction de Mangeney Marianne
Thèse de doctorat en Immunologie
École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité

Soutenue le Thursday 27 October 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Lymphocytes T
  • Quiescence cellulaire

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Prolifération cellulaire, Fam65b, RhoGTPase, HDAC6, Cycle cellulaire et signalisation, Voie PI3K/Akt/FoxO
Resumé
Le comportement et le devenir des lymphocytes T (LT) est conditionné par l'intégration de nombreux signaux solubles et cellulaires. Lorsque les LT ne sont pas stimulés, les facteurs de transcription FoxO orchestrent un réseau moléculaire important participant au maintien de la quiescence et à la capacité migratoire des LT. Longtemps considéré comme un état par défaut, le maintien des LT dans cet état quiescent est hautement régulé par un ensemble de signaux parmi lesquels la signalisation via le récepteur à l'interleukine 7 (IL7) et le récepteur à l'antigène (TCR) activé par des molécules du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) chargées avec des peptides du soi. Etonnamment, ces mêmes signaux sont nécessaires pour induire l'entrée des cellules dans le cycle cellulaire. L'inhibition de la prolifération des LT est donc un mécanisme actif qui peut être levé par des signaux externes. Le mécanisme moléculaire permettant le maintien de cet état quiescent reste très peu décrit. Mon projet de thèse a consisté à étudier les conséquences fonctionnelles de l'expression de Fam65b, une nouvelle cible transcriptionnelle de FoxO, sur la prolifération. Au cours de mon travail, j'ai montré que dans des cellules transformées, ayant donc perdu la capacité de réguler leur prolifération, l'expression forcée de Fam65b perturbe la mise en place du fuseau mitotique, induisant un arrêt en phase G 2 /M et la mort des cellules. Au cours de ce processus, Fam65b agit avec deux partenaires connus pour leur implication dans le cycle cellulaire, l'histone déacétylase 6 (HDAC6) et la protéine d'échafaudage 14-3-3. J'ai également pu établir que, dans les LT primaires humains, Fam65b est un facteur de quiescence. En effet, l'engagement du TCR induit une diminution d'expression de Fam65b et le maintien de son expression bloque la prolifération des LT, suggérant que l'inhibition de son expression est un pré-requis à la prolifération. Inversement, l'inhibition de l'expression de Fam65b dans des LT naïfs diminue leur seuil d'activation. L'ensemble de ces résultats désigne donc Fam65b comme une nouvelle cible pour le contrôle de la prolifération des cellules primaires et transformées. Nous avons également développé au laboratoire un modèle murin invalidé pour Fam65b dans le lignage T afin d'étudier son rôle dans un modèle plus intégré. J'ai pu initier l'analyse du phénotype de ces souris en l'absence de toute stimulation. L'ensemble de ces travaux, en complément de ceux précédemment obtenus au laboratoire, laissent apparaître Fam65b comme un nouvel effecteur de FoxO capable d'interagir avec divers partenaires afin de contrôler conjointement des fonctions cellulaires majeures.