Mécanismes de formation et de fermeture des phagosomes dans les macrophages
Mechanisms of formation and closure of phagosomes in macrophages
par Marie-Anaïs Florence sous la direction de Niedergang Florence
Thèse de doctorat en Biologie cellulaire
École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité

Soutenue le Tuesday 27 September 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Macrophages
  • Phagocytose
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Actine, Dynamine, Phagocytose, Pseudopodes, Fermeture des phagosomes, Macrophages
Resumé
La phagocytose est un mécanisme cellulaire essentiel de l'organisme. Elle joue un rôle à la fois dans le maintien de l'homéostasie tissulaire mais également dans le système immunitaire. Ce processus, réalisé par des cellules phagocytaires, telles que les cellules dendritiques, les polymorphonucléaires neutrophiles ou les macrophages, permet l'ingestion et l'élimination quotidienne de particules de grandes tailles (>0,5 µm) : bactéries, champignons ou débris cellulaires. Il est induit par de nombreux récepteurs phagocytaires tels que les récepteurs aux fragments cristallisables des immunoglobulines (FcR) et les récepteurs au complément (CR3). Ceux-ci induisent des cascades de signalisation différentes mais aboutissant, toutes deux, à un remodelage du cytosquelette d'actine et de la membrane plasmique. Il y alors formation d'une coupe phagocytaire entourant et enfermant la particule à internaliser dans un compartiment clos appelé phagosome. Alors que de nombreuses études ont permis de disséquer l'organisation des coupes phagocytaires induites par les FcR, le mécanisme de fermeture des phagosomes n'était pas élucidé. Par ailleurs, les mécanismes moléculaires impliqués dans la formation des phagosomes suite à l'engagement des CR3 sont moins bien décrits. Au cours de ce travail, nous avons analysé le rôle de la dynamine 2, une GTPase impliquée dans les mécanismes de fission des vésicules d'endocytose, au cours de la formation et de la fermeture des phagosomes. Nous avons utilisé un système expérimental original utilisant la microscopie à ondes évanescentes pour montrer, que la dynamine 2 est recrutée avec l'actine dans les coupes phagocytaires en formation et qu'elle s'accumule au site de fermeture des phagosomes dans des macrophages vivants. L'inhibition de son activité GTPase induit une inhibition de l'efficacité de phagocytose et un défaut de la dynamique de l'actine lors de l'extension des coupes phagocytaires. De façon surprenante, la dépolymérisation de l'actine conduit à un défaut de recrutement de la dynamine 2 au site de la phagocytose mettant en évidence une régulation croisée entre la dynamine 2 et l'actine. Enfin cette étude a montré que la dynamine 2 joue un rôle critique dans la scission du phagosome. Dans un second temps, nous avons initié l'étude des mécanismes impliqués dans la régulation de l'activité du récepteur au complément CR3. L'activation de ce récepteur phagocytaire, qui fait partie de la famille des intégrines, requiert un ancrage à l'actine nécessaire à la signalisation vers la polymérisation d'actine et à la formation des coupes phagocytaires. L'ensemble de ces résultats contribue à une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires fins impliqués dans la phagocytose.