Nationalisme, race et ethnicité en Guadeloupe : constructions identitaires ambivalentes en situation de dépendance
Collective identification and political dependence in Guadeloupe : nationalim, race and ethnicity
par Gordien Ary sous la direction de Affergan Francis
Thèse de doctorat en Ethnologie
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Tuesday 24 November 2015 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Ethnicité
  • Guadeloupe
  • Nationalisme
  • Race
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Guadeloupe, Politique, Identité, Nationalisme, Race, Ethnicité
Resumé
En explorant les relations complexes entre nationalisme, race et ethnicité en Guadeloupe, ce travail analyse les différentes manières dont les Guadeloupéens s'identifient collectivement. L'enquête ethnographique sur laquelle cette recherche se fonde consiste en une immersion au sein de trois types d'organisations : les partis politiques et syndicats anticapitalistes et anticolonialistes, les organisations promouvant le patrimoine culturel et religieux indien et un syndicat d'employeur majoritairement blanc créole, représentant les plus grandes entreprises de l'archipel. Si cette étude retrace la généalogie des discours formalisés portant sur l'identité élaborés dans ces espaces par les classes moyennes et élites « noire », « indienne » et « blanche » elle examine également les interactions du quotidien afin d'en évaluer la véritable influence.