De l'identité personnelle à l'authenticité : entre représentation et mimétisme
From personal identity to authenticity : between representation and mimetism
par Funès Julia de sous la direction de Marzano Maria Michela
Thèse de doctorat en Philosophie
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Monday 13 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Authenticité (philosophie)
  • Moi (philosophie)

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Authenticité, Identité personnelle, Mimétisme, Représentation, Réflexivité, Ipséité, Identité narrative
Resumé
L'objet de cette thèse est de penser la légitimité philosophique du concept d'authenticité et les moyens de parvenir au « moi » véritable. Les questions qui sous-tendent notre approche sont les suivantes : pourquoi l'authenticité est-elle devenue la valeur contemporaine majeure ? Quelles réponses sont actuellement proposées dans la quête de soi ? L'authenticité a-t-elle une quelconque valeur philosophique ? Le « moi » véritable existe-t-il ? Comment ne pas faire de la question de l'authenticité (qui suis-je vraiment ?) une question d'identité personnelle (que suis-je ?) ? Enfin, comment parvenir au « moi » véritable ? L'enjeu s'avère triple : 1/ élaborer un questionnement sur la possibilité même d'un « moi » véritable ; 2/ replacer cette question dans le champ des théories de l'identité personnelle ; 3/ traiter l'authenticité comme étant à la fois représentative et mimétique, et envisager ainsi de manière renouvelée la question du rapport à soi-même. En concevant l'authenticité comme une représentation mimétique, nous verrons qu'elle parvient à résister aux menaces dissolvantes du « moi » tout en échappant aux apories substantialistes. Pour traiter ces questions, ce travail philosophique mobilise les points de vue à la fois philosophiques et littéraires.