Du « rencard » au « rancart » ? Une expérience psychique de passage : la retraite professionnelle de la femme
From useful to useless ? A psychic experience of transition : occupational retirement of woman
par Siaugues Caroline sous la direction de Verdon Benoît
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Wednesday 11 May 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect psychologique
  • Femmes -- Retraite
  • Âge de la retraite
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Femmes, Vieillissement, Retraite professionnelle, Travail du vieillir, Renoncement, Résistance
Resumé
L'expérience du passage à la retraite paraît susceptible d'induire le trouble sur la scène psychique de bien des femmes. Souvent l'objet d'une chère attente associé au mérite et à la délivrance, la retraite professionnelle marque aussi l'avancée en âge et ne peut donc être pensée sans les problématiques qu'engage la traversée du vieillissement. À l'appui de 28 entretiens de recherche réalisés auprès de femmes retraitées, âgées entre 60 et 66 ans, cette thèse se propose d'appréhender tant la complexité que la singularité du travail psychique réclamé par cette expérience de passage. Cette recherche montre que le traitement psychique de l'arrivée à la retraite est tributaire de l'organisation psychique. Par ailleurs, certains effets associés au statut hiérarchique occupé durant l'exercice professionnel permettent également d'approcher les modalités spécifiques de désinvestissement de l'« objet-travail » et de la « scène professionnelle ». Enfin, parce qu'il est susceptible de bouleverser tant les repères que les places investies par la femme, l'accès à la retraite semble pleinement re-convoquer certaines problématiques psychiques inhérentes au travail d'adolescence, offrant parfois l'occasion de l'approfondir. Cette thèse cherche à promouvoir une réflexion sur le travail de culture et la « mise en partage » de ses objets.