Analyse de la démocratie à travers la répartition de la richesse nationale : le cas de la Turquie
Analysis of democracy through the distribution of the national wealth : the case of Turkey
par Berksoy Irem sous la direction de Buisson Jacques et de Ozden Kaboglu Ibrahim
Thèse de doctorat en Droit public
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion


Sujets
  • Démocratie
  • Politique des dépenses publiques
  • Politique des dépenses publiques
  • Richesse
  • Richesse
  • Turquie
  • Turquie

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Démocratie, Participation, Pluralisme, Budget, Droits de l'homme, Répartition équitable, Richesse nationale, Inégalité, Transparence, Dépenses publiques, Droits sociaux
Resumé
Cette étude traite de la répartition de la richesse nationale en Turquie vis-à-vis des principes démocratiques. La richesse nationale peut être formulée à des fins d'utilisation dans le domaine juridique comme le total du patrimoine des ménages et des personnes morales de droit public de l'année précédente additionné au produit national net de l'année donnée. La démocratie exprime la possibilité pour chacun de participer à la politique (la participation) avec ses différences (dans ses intérêts- selon son revenu, son âge, son état de santé et des états similaires- et son idéologie) et d'avoir ainsi une influence en politique à travers ses différences (le pluralisme). Cette étude se base sur l'idée que doit être analysée avant tout la manière dont est répartie la richesse du peuple pour savoir si l'Etat revêt un caractère démocratique. En effet, l'attente de chacun d'une organisation comme l'Etat ne peut être qu'une meilleure vie et cette dernière satisfaisant tous les besoins des hommes tels que l'hébergement, la santé, l'enseignement, la liberté, la culture, les espaces verts a une contrepartie monétaire.