Régulation du métabolisme des lipides par l'AMPK dans le foie : implications dans le développement et le traitement de la stéatose hépatique
Regulation of hepatic lipid metabolism by AMPK : implications in the development and the treatment of fatty liver
par Boudaba Nadia sous la direction de Foretz Marc
Thèse de doctorat en Physiologie
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Monday 24 November 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Hépatocytes
  • Lipogenèse
  • Stéatose hépatique
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Métabolisme énergétique, Lipogenèse, Stéatose hépatique, Diabète, Obésité, AMPK, Foie, Hépatocytes primaires, Modèles animaux
Resumé
La stéatose hépatique affecte 20 à 40% de la population et progresse de façon constante. Il s'agit d'une pathologie chronique fortement associée au syndrome métabolique. Sa pathogenèse est mal comprise. Une altération du métabolisme des lipides dans le foie entraînant une accumulation intra-hépatique de lipides est probablement la cause majeure de la stéatose hépatique. A ce jour, il n'existe pas de traitement spécifique de la stéatose hépatique. La protéine kinase activée par l'AMP (AMPK) est un régulateur clé du métabolisme énergétique. Notamment, l'AMPK contrôle le métabolisme des lipides en inhibant la synthèse des acides gras et du cholestérol, et en stimulant l'oxydation des acides gras. Plusieurs études ont montré l'existence d'une association entre l'accumulation intracellulaire de lipides et une perte d'activité de l'AMPK dans le foie. Ces observations suggèrent que l'AMPK pourrait être un facteur impliqué dans la physiopathologie de la stéatose hépatique. Pour étudier cette hypothèse, nous avons généré un nouveau modèle de souris knockout dépourvu des sous-unités catalytiques α1 et α2 de l'AMPK spécifiquement dans le foie. Nous avons analysé les conséquences de cette délétion sur le métabolisme lipidique dans différentes situations nutritionnelles. La délétion de l'AMPK dans le foie ne modifie pas le contenu hépatique en triglycérides et en cholestérol au cours d'un jeûne ou après une réalimentation riche en glucides. Egalement, l'expression des gènes de la lipogenèse n'est pas modifiée dans le foie de ces animaux. De plus, l'oxydation des acides gras n'est pas altérée même après un jeûne de 24h. Etonnamment, l'absence de l'AMPK dans le foie n'amplifie pas la stéatose hépatique, ni l'hyperglycémie ou l'intolérance au glucose lorsque les souris sont nourries avec un régime riche en lipides. Cependant, l'activation de l'AMPK in vivo avec l'activateur direct, A-769662, normalise la stéatose hépatique chez des souris lipodystrophiques aP2-SREBP-1c et chez des souris obèses nourries avec un régime riche en lipides. Cet effet est dépendant de l'AMPK car il est totalement perdu chez des souris dépourvues d'AMPK dans le foie. Dans des hépatocytes de souris en culture primaire, l'activation de l'AMPK par un activateur direct (A-769662) ou par des activateurs indirects (metformine et AICAR) réduit le flux lipogénique et augmente l'oxydation des acides gras. Ces effets sont totalement abolis dans des hépatocytes AMPK KO, démontrant l'action spécifique de l'AMPK sur le métabolisme lipidique en réponse à ces composés. Ces résultats obtenus chez la souris sont extrapolables à l'homme puisque nous avons montré que l'activation de l'AMPK dans des hépatocytes humains en culture primaire inhibe de manière efficace la synthèse des acides gras et du cholestérol. En conclusion, nos résultats démontrent que l'inactivation de l'AMPK dans le foie n'est pas un facteur déclenchant ou aggravant dans la physiopathologie de la stéatose hépatique. En revanche, l'activation pharmacologique de l'AMPK améliore efficacement la stéatose hépatique. Ainsi, l'AMPK est une cible potentielle pour le développement d'activateurs dans le but de traiter la stéatose hépatique chez l'homme.