Stratégies diagnostiques des pharyngites de l'enfant : du test de diagnostic rapide aux règles de décision clinique
Rapid antigen detection tests and clinical prediction rules for the diagnosis of streptococcal pharyngitis in children
par Cohen Jérémie sous la direction de Chalumeau Martin
Thèse de doctorat en Epidémiologie
École doctorale Santé publique

Soutenue le Thursday 02 October 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Chez l'enfant
  • Pharyngite
  • Streptococcus pyogenes
  • Test de diagnostic rapide

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Pharyngite, Angine, Streptocoque du groupe A, Streptococcus pyogenes, Techniques et procédures diagnostiques, Sensibilité et spécificité, Valeur prédictive des tests, Décision clinique, Test rapide, Règles de décision clinique, Revue systématique, Validation externe, Enfant, Adolescent
Resumé
Introduction - La place des tests de diagnostic rapide (TDR) et des règles de décision cliniques (RDC) pour le diagnostic des pharyngites à streptocoque du groupe A (SGA) chez l'enfant varie selon les recommandations internationales en raison de doutes sur la stabilité des performances diagnostiques du TDR et d'une validation insuffisante des RDC. Méthodes - Dans une étude prospective multicentrique (n=17) ambulatoire réalisée au sein du réseau clinique pédiatrique ACTIV de 2009 à 2011, 1776 enfants avec pharyngite ou sains ont été soumis à des prélèvements de gorge pour réaliser un TDR et une mise en culture (test de référence). Nous avons étudié l'effet indépendant de variables liées aux patients et aux médecins sur les performances diagnostiques du TDR, exploré systématiquement les faux-Positifs (FP) du TDR et réalisé une validation externe et une comparaison des RDC existantes. Résultats - La sensibilité du TDR (en moyenne 87%) variait selon la présentation clinique (âge, signes cliniques), l'inoculum bactérien et le phénomène de portage (paramètres aussi liés entre eux), et selon des variables liées aux médecins (dont le type d'activité clinique). La valeur prédictive négative du TDR était élevée (autour de 90%) et stable. Les FP du TDR étaient positifs pour le SGA en PCR. Aucune RDC n'était satisfaisante en termes de calibration et de discrimination. Conclusion - Le TDR est suffisant pour le diagnostic de pharyngite à SGA si les cliniciens évaluent leurs propres performances et les améliorent si besoin. Aucune RDC ne peut être recommandée en pratique clinique en pédiatrie.