Regulation of VE-cadherin expression and dynamic in endothelial permeability
Régulation de l'expression et la dynamique de la VE-cadhérine dans la perméabilité endothéliale
par Hebda Jagoda sous la direction de Gavard Julie
Thèse de doctorat en Biologie cellulaire
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Wednesday 15 October 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cadhérines
  • Cellules endothéliales
  • Endothélium vasculaire
  • Phosphorylation

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Jonction adhérent de l'endothélium, Barrière endothéliale, Internalisation de la VE-cadhérine, Perméabilité vasculaire, VEGF, IL-8, Beta-arrestine
Resumé
Les jonctions adhérentes (JA) sont nécessaires à l'élaboration d'une barrière vasculaire sélective dans laquelle la VE-cadhérine joue un rôle crucial. En effet, la VE-cadhérine est une molécule d'adhérence entrant dans la constitution des JA et présente spécifiquement au sein de l'endothélium. Lorsque la VE-cadhérine est exprimée à la surface des cellules endothéliales, l'intégrité de la barrière est préservée. En revanche, des modifications de la VE-cadhérine, comme par exemple sa phosphorylation, provoquent son internalisation, la dissociation des complexes adhésifs ou la désorganisation générale des jonctions endothéliales, défavorisant ainsi la sélectivité de la barrière. De manière générale, une perméabilité vasculaire élevée peut être observée au cours de l'activation de l'endothélium, telle que l'angiogenèse ou la réponse inflammatoire, en conditions physiologiques comme pathologiques. Par exemple, la phosphorylation de la VE-cadhérine provoquée par le facteur VEGF (vascular growth endothelial facteur) entraîne l'augmentation de la perméabilité vasculaire. En outre, une molécule pro-inflammatoire telle que l'interleukine-8 (IL-8) peut également provoquer la phosphorylation de la VE-cadhérine, aboutissant ainsi à l'augmentation de la perméabilité vasculaire. Tandis que les voies de signalisation régissant les effets pro-angiogéniques ou pro-inflammatoires du VEGF et de l'IL-8, respectivement, sont bien caractérisées, les mécanismes moléculaires sous-tendant spécifiquement l'augmentation de perméabilité endothéliale sont moins bien connus. Au cours de mon doctorat, je me suis donc attachée à examiner les interactions moléculaires entre la VE-cadhérine phosphorylée et la molécule d'échafaudage β-arrestine1, dans les cellules endothéliales humaines exposées au VEGF. J'ai également exploré la distribution de la VE-cadhérine dans les cellules endothéliales cérébrales dans un contexte tumoral, récapitulé par le sécrétome de cellules gliomateuses (GB). Mon travail a permis d'identifier la partie C-terminale (C-tail) de la β-arrestine1 qui comporte 43 acides aminés, comme une région interagissant directement avec la VE-cadhérine lorsqu'elle est phosphorylée sur le résidu S665. Cette liaison pourrait conduire alors à l'internalisation de la VE-cadhérine, lors de la stimulation par le VEGF. En outre, nous avons démontré le rôle inattendu du domaine C-tail de la β-arrestine1 dans la régulation négative de l'activité du promoteur de la VE-cadhérine. Ceci se traduit par une réduction des niveaux d'expression de la VE-cadhérine, contribuant ainsi à l'affaiblissement de la barrière endothéliale en réponse au VEGF. En outre, nous avons voulu évaluer l'effet des différents facteurs secrétés par le GB sur la perméabilité vasculaire. L'étude du sécrétome du GB a révélé une production abondante et majoritaire d'IL-8, qui provoque l'internalisation de la VE-cadhérine et la désorganisation des jonctions endothéliales. En plus de son action sur la perméabilité, l'IL-8 favorise la tubulogenèse des cellules endothéliales cérébrales. En conclusion, nous avons mis en évidence un rôle nouveau de la β-arrestine1 dans la régulation de la VE-cadhérine dans les cellules endothéliales humaines. Nous avons également démontré que la sécrétion d'IL-8 par le GB entraîne le remodelage des jonctions de la VE-cadhérine et conduit à une perte de la fonction de barrière des cellules endothéliales cérébrales. L'ensemble de nos résultats a donc permis d'améliorer nos connaissances des mécanismes moléculaires modulant la perméabilité endothéliale.