Le "surgissement", opérateur clinique et métapsychologique du virtuel : comprendre les implications thérapeutiques du virtuel par la dialectique du hasard et du déterminisme en psychanalyse
no title available
par Willo Geoffroy sous la direction de Missonnier Sylvain
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Friday 13 September 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Dépendance à Internet
  • Psychothérapie
  • Refoulement (psychologie)
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Psychanalyse, Contingence, Virtuel, Déterminisme, Médiation thérapeutique
Resumé
Notre thèse propose, à partir du corpus psychanalytique, d'élever la notion de « surgissement » à la hauteur d'un concept suffisamment heuristique pour, d'une part, expliquer le phénomène de « cyberdépendance », d'autre part, justifier la possibilité d'intégrer le virtuel dans un dispositif psychothérapeutique. Au travers du « surgissement », notre thèse prend comme objet d'étude le rapport qu'entretient l'homme avec l'imprévu de la contingence qui selon nous caractérise principalement la phénoménologie numérique, gouvernée par des algorithmes humainement imprédictibles. Nous proposons donc un modèle de compréhension du virtuel qui se fonde sur la dialectique du hasard et du déterminisme telle qu'elle a été articulée par Freud. Cette recherche vérifiera au travers d'une méthode clinique nouvelle que le virtuel peut constituer un moyen avantageux d'investigation de l'inconscient par l'exploitation « d'instants de surgissements » en après-coup. Cette méthode se fonde sur le principe suivant : plus un sujet est en prise avec un désir refoulé, plus il entretiendra un rapport animiste avec le surgissement.