Port du voile : représentations et pratiques du corps chez les femmes tunisiennes
Vailing : representations and body practices of tunisian women
par Matri Khaoula sous la direction de Denieuil Pierre-Noël et de Kerrou Mohamed
Thèse de doctorat en Sociologie
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Tuesday 15 April 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 ) , Université de Tunis I

Sujets
  • Changement social
  • Corps humain -- Aspect religieux
  • Islam
  • Tunisie
  • Voiles islamiques

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Voile, Production sociale du corps féminin, Religion, Sécularisation, Normes sociale, Mondialisation, Genre, Patriarcat, Féminisme, Tradition, Modernité
Resumé
Cette recherche portant sur Port du voile : représentations et pratiques du corps chez les femmes tunisiennes vise à comprendre les processus qui président à la conversion des femmes tunisiennes, réputées parmi les plus modernes et les plus émancipées du monde musulman, au port de l'une ou l'autre des formes du voile dit islamique. Elle a adopté pour cela une démarche combinant (1) l'analyse socio-anthropologique concernant la production sociale du « corps féminin », l'adoption-adaptation des normes relatives à la conduite féminine dans les sociétés de traditions islamiques, (2) les approches historiques, théologiques et politiques relatives au port du voile dans le contexte actuel de la mondialisation et des crispations identitaires qui en sont le corollaire, (3) l'étude empirique sur la base d'une enquête qualitative auprès de femmes converties au port du voile, pour comprendre leurs motivations, leurs stratégies, les usages qu'elles en font dans différent espaces publics qui leur étaient interdits par les traditions qu'elles mobilisent pour le justifier. Ce travail a permis de saisir, par delà les références et les motivations idéologiques partagées par les adeptes du voile, la diversité du phénomène au niveau de ses formes comme au niveau de ses usages et des significations qui lui sont associées par les acteurs, que ce soit en termes de rapports entre modernité et tradition, sécularisation et réactivation des formes de religiosité, libération et aliénation, affirmation individuelle et réflexe grégaire.