Etude de la stabilité et des mécanismes d'action de la protéine kinase oncogénique Pim-2 dans la Leucémie Aigüe Myéloïde
Study of the stability and mechanisms of action of oncogenic protein kinase Pim2 in Acute Myeloid Leukaemia
par Adam Kévin sous la direction de Mayeux Patrick
Thèse de doctorat en Hématologie et oncologie
École doctorale Biologie et Biotechnologie

Soutenue le Thursday 03 July 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Leucémie aigüe myéloïde
  • Protéasome
  • Protéines kinases

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Leucémie Aigüe Myéloïde, Protéines kinases, Dégradation des protéines, Protéasome, Phosphoprotéomique quantitative
Resumé
Les kinases de la famille Pim sont impliquées dans de nombreux cancers hématologiques dont la leucémie aigüe myéloïde (LAM) et le myélome multiple. Contrairement à la plupart des autres protéines kinases dont l'activation nécessite la phosphorylation préalable du domaine catalytique, l'activité des Pim kinases est constitutive. Les mécanismes de régulation de l'expression de Pim2 ainsi que ses mécanismes d'action sont très peu connus. Une partie de mon projet a consisté en l'étude de l'expression et de la stabilité de Pim dans des cellules de LAM et de myélome. J'ai montré que l'expression de Pim2 est régulée au niveau transcriptionnel par STAT5. Les trois isoformes de Pim2 ont une demi-vie très courte. Leur rapide dégradation semble constitutive et indépendante des relais de signalisation intracellulaire. Elle implique la machinerie du protéasome mais ne semble pas nécessiter l'ubiquitination préalable de la protéine. Les formes de Pim2 qui s'accumulent dans les cellules sous l'action des inhibiteurs du protéasome sont constitutivement actives. Ces premières données m'ont conduit à envisager l'intérêt d'inhibiteurs de Pim dans le myélome multiple, où l'inhibition du protéasome comme traitement favorise l'accumulation de cette kinase oncogénique. La seconde partie de mon projet a consisté en l'identification de substrats et de partenaires potentiels de Pim2 dans les LAM. Pour cela, j'ai mis au point une méthode de marquage métabolique couplée à une analyse phosphoprotéomique quantitative globale, ainsi qu'une analyse de l'interactome de Pim2 après avoir produit un anticorps contre cette protéine. Les informations obtenues m'ont permis de montrer l'activation de la voie mTORC1 par Pim2 et d'identifier la Polo-Like Kinase (PLK1) comme un nouveau substrat et partenaire de Pim2. Mes résultats montrent une colocalisation de Pim2 et de PLK1 au cours des différentes phases de la mitose et en particulier au niveau du corps intermédiaire lors de la séparation des cellules filles.