Etude contrastive de la temporalité en français et en vietnamien
Contrastive study of temporality in French and Vietnamese
par Nguyen Thuc Thanh Tin sous la direction de Feuillard Colette
Thèse de doctorat en Sciences du langage
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Friday 20 September 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Français (langue)
  • Grammaire comparée -- Français (langue)
  • Grammaire comparée -- Vietnamien (langue)
  • Linguistique comparée
  • Temps (linguistique)
  • Vietnamien (langue)

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))
Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Temporalité, Temps, Aspect, Mode, Verbe, Prédicat, Déterminant grammatical, Coverbe, Marqueur
Resumé
Alors que les valeurs temporelles, aspectuelles et modales en français sont principalement exprimées par les déterminants grammaticaux du verbe, l'expression de la temporalité en vietnamien s'appuie sur des marqueurs d'ordre lexical. L'objectif de cette recherche a été de montrer la différence qui existe dans la manière d'exprimer la temporalité en français et en vietnamien et donc de concevoir l'expression des valeurs temporelles, aspectuelles et modales dans chacune de ces langues. Ces valeurs étant véhiculées par des déterminants grammaticaux du verbe en français et par des marqueurs lexicaux en vietnamien, l'analyse a consisté tout d'abord à préciser les valeurs de ces éléments dans chaque langue, après avoir rappelé les points de vue de certains prédécesseurs dans ces domaines. Ensuite, une étude contrastive d'un extrait du Petit Prince en français et de deux de ses traductions en vietnamien a permis de mettre en évidence non seulement les facteurs qui régissent la présence ou l'absence de marqueurs en vietnamien, mais aussi les changements de sens et d'effets stylistiques qu'induisent le passage d'une langue à l'autre et le choix singulier qu'est à même de faire le traducteur. Cette recherche peut donc avoir une incidence immédiate pour l'enseignement du français à des apprenants vietnamiens et plus largement à des étudiants de Français Langue Etrangère comme pour la traduction.