Les pratiques et les représentations des soins du corps en Chine
Practices and representations of body care in China
par Wang Lei sous la direction de Desjeux Dominique
Thèse de doctorat en Sociologie
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Tuesday 11 February 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Sociologie du corps
  • Soins de beauté

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Soins du corps, Conception du corps, Produits cosmétiques, Études qualitatives, Femmes chinoises, Dermatologues, Médecine traditionnelle chinoise, Médecine moderne occidentale
Resumé
Ce travail questionne les contraintes et les déclencheurs des pratiques du cosmétique en Chine et la conception du corps des Chinois. Il s'agit, d'une part, d'analyser diachroniquement les effets de générations influencés par les produits cosmétiques disponibles sur le marché et les normes sociales en vigueur quant aux soins du corps à différentes époques. Il s'agit, d'autre part, de mettre en évidence les effets de cycle de vie et de les considérer comme autant de déclencheurs, de leviers, influant sur la pratique des soins du corps et du maquillage. Enfin, il s'agit, synchroniquement, de suivre l'itinéraire des produits cosmétiques chez les femmes de milieu aisé : depuis la prise d'information avant l'achat, la mobilité, l'acquisition, l'usage et le rangement jusqu'au devenir du produit. Dans un deuxième temps, l'enquête menée auprès de dermatologues exerçant la médecine traditionnelle chinoise et la médecine moderne occidentale a d'abord pour but d'examiner si les dermatologues sont des prescripteurs de produits cosmétiques en Chine, puis d'approfondir l'analyse de la conception du corps et de la maladie chez les médecins exerçant la médecine traditionnelle. Ce travail nous permet de comprendre que les femmes chinoises réinterprètent les produits cosmétiques modernes et occidentaux selon leurs propres conceptions, quotidiennes et chinoises, du corps.