L'expérience sportive du corps en situation de handicap : approches praxéologique et socio-phénoménologique du foot-fauteuil
The sports experience of disabled bodies : praxeological and socio-phenomenological approaches of powerchair football
par Richard Rémi sous la direction de Andrieu Bernard et de Dugas Eric
Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives
École doctorale Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Soutenue le Monday 25 November 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Football
  • Phénoménologie
  • Praxéologie
  • Sports pour handicapés
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Handicap, Pratique sportive, Foot-fauteuil, Praxéologie, Socio-phénoménologie, Corps
Resumé
Le foot-fauteuil est la seule activité sportive collective proposée aux personnes utilisatrices d'un fauteuil électrique. Née en France au milieu des années 1980, cette pratique a connu un essor important et c'est aujourd'hui une des activités « handisport » qui compte le plus de compétiteurs. Paradoxalement, c'est également l'une des moins connues. L'objectif de cette thèse est de mettre au jour l'expérience de ces sportifs dits « lourdement handicapés ». Un regard praxéologique posé sur la pratique nous permettra de comprendre l'une des facettes de cette expérience : le corps agissant en situation sportive. Puis, dans un second temps, un regard « socio-phénoménologique » sera l'occasion de saisir le vécu « en première personne » de ces athlètes. Pour ce faire, nous avons observé et participé à la vie de deux clubs de foot-fauteuil de région parisienne pendant plus de deux ans. Nous avons également réalisé 16 entretiens approfondis auprès des joueurs et des entraîneurs. L'analyse phénoménologique de ces données nous permettra de reconstituer le « monde collectif » vécu par les joueurs de foot-fauteuil. Ainsi, des enjeux centraux seront mis en exergue. La problématique de la classification des joueurs et de la mise en jeu des différences sera interrogée. Nous porterons ensuite une attention particulière au rapport entre l'individu et son fauteuil. Nous verrons, pour finir, que la pratique du foot-fauteuil est un espace de socialisation particulier, où il s'agit parfois de questionner le genre et la dichotomie valide/handicapé.