The cellular capsules technology and its applications to investigate model tumor progression and to engineer tissues in vitro
La technologie des capsules cellulaires et ses applications pour étudier la progression des modèles de tumeurs et fabriquer des tissus in vitro
par Alessandri Kévin sous la direction de Nassoy Pierre et de Vignjevic Danijela
Thèse de doctorat en Physique
École doctorale Interdisciplinaire Européenne Frontières du Vivant

Soutenue le Monday 02 December 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cancer -- Recherche
  • Génie tissulaire
  • Microfluidique
  • Morphogenèse
  • Sphéroïdes médicamenteux

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Mécanique des tissus, Sphéroïde multicellulaire, Microfluidique, Croissance de tumeur, Invasion de cellule, Ingénierie de tissus
Resumé
Bien que reconnu comme une étape importante vers une meilleur compréhension de l'évolution des tumeurs, de la morphogénèse des tissus et des tests hauts débits de médicaments, l'utilisation de tests cellulaires in vitro en trois dimensions est toujours limitée et ce surtout par la difficulté d'établir un protocole simple et robuste pour leur formation. Dans ce travail, nous présentons d'abord une nouvelle méthode microfluidique pour la formation des sphéroïdes multicellulaires. Cette technologie des Capsules cellulaire est basée sur l'encapsulation et la croissance des cellules à l'intérieur de micro- sphères creuses, perméable, élastiques. Deuxièmement, nous montrons que ces microcapsules servent de capteurs mécaniques pour mesurer la pression exercée par les sphéroïdes expansion. En imagerie en temps réel multi- photons, on observe en outre que le confinement induit une organisation cellulaire stratifiée, avec un noyau nécrotique, solide et dense, entouré d'un rebord de cellules périphériques hyper-mobiles, qui présentent des propriétés invasives. Troisièmement, nous avons adapté la technologie des capsules cellulaires pour former des tubes creux. Cette géométrie cylindrique nous permet d'étudier l'impact de la libération partielle de confinement (le long de l'axe du tube principal) sur la cinétique de croissance d'agrégats cellulaires pseudo-unidimensionnel (nommé cylindroids). Nos données de microscopie et l'analyse d'images suggèrent un mécanisme de croissance par pointe et la prouvent la génération d'une contrainte radiale. La combinaison des configurations sphériques et cylindriques tend vers l'image globale du confinement qui déclenche la motilité cellulaire et l'invasion par la périphérie de l'agrégat cellulaire tandis que la prolifération des cellules est inhibée dans le noyau lorsque la pression augmente. Quatrièmement, nous utilisons l'alginate comme moule pour concevoir des coquilles et tubes multicouches perméables. En particulier, une légère adaptation du protocole nous permet d'ancrer une fine couche de Matrigel (utilisé comme une membrane basale artificielle) sur la paroi interne de l'alginate. Par l'utilisation de ces capsules sphériques décorés de Matrigel, nous montrons que les monocouches sphériques fermés de cellules épithéliales, ou des kystes, peuvent être facilement conçus avec des tailles qui sont imposées par la taille des capsules. De même, les capsules tubulaires décorées de Matrigel sont utilisées pour la formation des organoïds cultivés à partir de cellules extraites des cryptes du côlon de la souris. Enfin, notre technologie offre une nouvelle voie pour produire dans les tests cellulaires in vitro utiles pour développer de nouvelles thérapies anticancéreuses ou des approches d'ingénierie tissulaire et d'étudier l'interaction entre la mécanique et de la croissance dans les agrégats cellulaires in vitro.