LPIN1 - étude génétique d'une nouvelle cause de rhabdomyolyse héréditaire et analyses physiopathologiques à partir de myoblastes de patients
LPIN1 - genetic study of a new cause of inherited rhabdomyolysis and physiopathological analyses on patient myoblasts
par Michot Caroline sous la direction de De Lonlay Pascale
Thèse de doctorat en Génétique
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Tuesday 26 November 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Acides gras
  • Fibres musculaires
  • Génétique humaine
  • Phosphatidate phosphatase
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

TEL (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))
Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
LPIN1, Rhabdomyolyse, Lipide, ACACB, Malonyl-CoA, Inflammation
Resumé
Pas de résumé en français