La protéine Nef du VIH-1 : Contribution des complexes adaptateurs de la voie d'endocytose aux fonctions de Nef
The Nef protein of HIV-1 : Contribution of adapter complexes to the endocytic functions of Nef
par Rafie Salomeh sous la direction de Benichou Serge
Thèse de doctorat en Virologie
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Monday 05 November 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Antigène CD4
  • Endocytose
  • VIH (virus)

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
VIH-1,Protéine Nef,CD4,Complexes adaptateurs,Pouvoir infectieux
Resumé
La protéine Nef des virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1 et VIH-2) joue un rôle essentiel dans la physiopathologie de l'infection et induction du SIDA. La capacité de Nef à perturber le trafic intracellulaire de protéines membranaires, et notamment du récepteur CD4, circulant entre les compartiments de la voie d'endocytose pourrait rendre compte de son importance comme facteur de virulence au cours de l'infection naturelle. Les mécanismes responsables des perturbations de la voie d'endocytose induites par Nef au cours de l'infection ne sont pas totalement élucidés, mais il est admis qu'elles résultent d'interactions avec les complexes adaptateurs (AP) associés à la clathrine et participant au transport vésiculaire entre les différents compartiments de la voie d'endocytose. Notre objectif était de déterminer les mécanismes par lesquels Nef influe positivement sur le pouvoir infectieux du VIH-1 en interagissant avec la machinerie cellulaire de la voie d'endocytose. Notre programme s'est organisé autour de deux axes principaux: le premier a consisté à étudier l'implication respective des différents types de complexes AP (AP-1, -2 et -3) sur les perturbations du fonctionnement de la voie d'endocytose induites par Nef en analysant son impact sur le niveau d'expression de surface de CD4; le deuxième axe a consisté à évaluer l'impact de l'interaction de Nef avec les complexes AP sur les capacités infectieuses des particules virales. Le rôle respectif des différents complexes AP dans ces fonctions de Nef a donc été étudié après déplétion de l'expression des complexes AP-1, AP-2 et AP-3 par une approche d'ARN interférence. Les résultats obtenus montrent que contrairement à certaines données de la littérature, la déplétion des complexes AP de la voie d'endocytose ne semble pas avoir un impact majeur sur la capacité de Nef à moduler l'expression de surface de CD4, même si une légère diminution de l'activité de Nef a pu être révélée dans notre étude réalisée sur des cellules HeLa-CD4 transduites par les shRNA ciblant les complexes AP-2. Inversement, nos résultats confirment que la déplétion des complexes AP-1, AP-2 et AP-3 dans les cellules productrices des particules virales se traduit par une diminution importante des propriétés infectieuses de ces particules sur lesquelles l'impact positif de Nef n'est plus alors capable de se manifester. En conclusion, ce travail a donc permis de montrer que les complexes AP de la voie d'endocytose sont indispensables pour que Nef puisse exercer son rôle positif sur le pouvoir infectieux du VIH-1. Il est maintenant important de confirmer ces résultats en analysant le rôle fonctionnel des complexes AP sur les activités de Nef dans les cibles cellulaires naturelles du VIH-1, lymphocytes et macrophages.