Le développement précoce : quels indicateurs pour prévenir d'un trouble?
The early development : what indicators for the prevention of trouble ?
par Jagodowicz Johanna sous la direction de Adrien Jean-Louis et de Wendland Jaqueline
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Monday 25 June 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Autisme infantile
  • Enfants atteints de troubles du développement
  • Troubles de la cognition chez l'enfant
  • Troubles envahissants du développement

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Prévention, Profil développemental, Autisme, Retrait relationnel, Trouble du développement
Resumé
De nombreuses recherches montrent aujourd'hui que des signes de psychopathologies peuvent être présents très tôt dans le développement de l'enfant. L'étude approfondie du développement précoce s'avère ainsi essentielle, dans un souci de prévention et de prise en charge précoce. La présente étude a pour objectif, d'une part, d'identifier des éléments du développement précoce de l'enfant pouvant nous alerter quant à un risque éventuel de développer un trouble du développement et, d'autre part, d'identifier des éléments spécifiques au développement précoce des enfants ultérieurement diagnostiqués avec Trouble Envahissant du Développement (TED) ou trouble du développement (autre que TED). Dans ce but, nous avons, dans un premier temps, évalué le développement socio-émotionnel et cognitif de vingt enfants entre 12 et 24 mois, en lien avec les signes d'autisme et de retrait relationnel. Pour ce faire, trois outils spécifiques ont été utilisés : la BECS (« Batterie d'Évaluation du développement Cognitif et Socio-émotionnel », Adrien, 2007), l'ADBB (« Alarme Détresse Bébé », Guédeney et Fermanian, 2001), et l'ECA-N (Échelle d' « Évaluation des Comportements Autistiques- Nourrisson », Sauvage, 1988 ; Adrien, et al., 1989, 1992). Il apparaît quatre sous-groupes d'enfants, qui se distinguent par trois caractéristiques, identifiées comme étant les plus discriminantes : l'âge de développement, l'hétérogénéité du développement socio-émotionnel, et les signes d'autisme. Dans un second temps, 10 à 32 mois après, une évaluation diagnostique a été réalisée pour la moitié de notre population. Cette évaluation nous permet d'établir des trajectoires développementales spécifiques pour chacun de nos quatre sous-groupes. Il apparait que la présence et le nombre de critères développementaux (parmi les trois identifiés), ainsi que le type de critère(s) nous informeraient quant à la probabilité ou non de développer un trouble, ainsi que le type de trouble vers lequel pourrait se diriger le développement de l'enfant. Enfin, certains éléments du développement et du comportement précoce des enfants ultérieurement diagnostiqués avec Trouble Envahissant du Développement ou avec trouble du développement (autre que TED) apparaissent comme caractéristiques.