Étude du dialogue entre la voie Wnt/β-caténine et LKB1 dans la physiopathologie hépatique
Study of the crosstalk between the Wnt/β-catenin pathway and LKB1 in hepatic physiopathology
par Charawi Sara sous la direction de Perret Christine
Thèse de doctorat en Oncogenèse
École doctorale Hématologie, Oncogenèse et Biothérapies

Soutenue le Thursday 30 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect médical
  • Bêta-caténine
  • Carcinome hépatocellulaire
  • Sérine / thréonine kinases
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Carcinome hépatocellulaire, Foie, CTNNB1, LKB1, Gluconéogenèse, Insuline, Acides aminés, Cachexie
Resumé
Le foie est un organe qui exerce un rôle majeur dans le contrôle de l'homéostasie métabolique et énergétique de l'organisme en maintenant la glycémie à un taux constant. LKB1 est une sérine-thréonine kinase qui joue un rôle clef dans la physiologie cellulaire en couplant le contrôle du métabolisme au statut énergétique de la cellule. A l'aide de modèles murins ayant une délétion de LKB1 dans les hépatocytes adultes, nous avons identifié un rôle complexe pour LKB1 au sein de l'homéostasie énergétique. L'objectif de ma thèse était de caractériser ce phénotype et d'en comprendre les bases physiologiques. Nos résultats montrent une hyperglycémie à jeun chez les animaux mutants, associée à une perte de masse maigre (muscle), une accumulation du glycogène à jeun et une activation constitutive de la voie de l'insuline, qui, à long terme, conduit à une cachexie. Nos résultats suggèrent que Lkb1 hépatique exercerait un dialogue complexe avec la signalisation insuline dans le contrôle de la gluconéogenèse avec une dépendance énergétique aux acides aminés. Nous avons aussi montré qu'il existait un dialogue complexe entre LKB1 et la voie Wnt/β-caténine dans le foie. En effet, les carcinomes hépatocellulaires (CHC) mutés CTNNB1 ont des caractéristiques phénotypiques en termes de polarité et de métabolisme (absence de stéatose). Nous avons émis l'hypothèse que ce phénotype pouvait être secondaire à l'activation du gène suppresseur de tumeurs LKB1. Les mutations CTNNB1 sont en effet capable d'induire l'expression protéique de LKB1 dans les lignées hépatomateuses humaines, et les CHC mutés CTNNB1 présentent une expression protéique accrue de LKB1. De plus, dans deux modèles murins d'invalidation hépatospécifique de Lkb1, LKB1 est apparu comme requis pour l'activation du programme transcriptionnel de β-caténine mais de façon dépendante du stade de développement et du contexte nutritionnel.