Analyse des différentes formes sociales de pratiques physiques et sportives sur sable : Regard singulier sur quatre pratiques et leurs pratiquants : le beach volley, le beach tennis, le beach rugby et le char à voile
Analysis of different forms of social practice physical and sand sports : Unique perspective on four practices and practitioners : beach volleyball, beach tennis, beach rugby and yachting
par Debeauquesne Diane sous la direction de Dugas Eric
Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives
École doctorale Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Soutenue le Friday 19 October 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Beach-volley
  • Jeux de balle et de ballon
  • Littoraux -- Utilisation pour les loisirs
  • Sciences du sport
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Activités physiques et sportives sur sable,Surface de jeu,Espaces de pratique,Représentations,Beach volley,Beach tennis,Beach rugby,Char à voile
Resumé
Les cultures sportives s'expriment à travers des formes sans cesse renouvelées, soumises à des lectures, relectures, tensions, préemptions, propres à l'existence-même d'un phénomène social.Au sein de ce foisonnement, les pratiques physiques et sportives sur sable méritent une attention particulière. Nous avons choisi de les observer et donner à voir comme des productions et produits humains de l'instant présent, dans un environnement social où l'humain agit et interagit. Après avoir procédé à leur recension et classement, nous avons sélectionné quatre d'entre elles - le beach volley, le beach tennis, le beach rugby et le char à voile - afin de les analyser sous l'angle de ce que font et disent les pratiquants, au sein d'un système complexe, interdépendant, qui met en jeu pratiques, pratiquants et espaces de pratique. À cet effet, les observations, les entretiens, ainsi que les questionnaires que nous avons menés ont permis de montrer que les pratiquants des activités sur sable présentent des caractéristiques communes et des représentations partagées. Cependant, nous constatons que ces activités, le plus souvent saisonnières, drainent, non pas de nouveaux pratiquants, mais bien un public de sportifs qui s'adonne majoritairement à la version beach de son sport de référence, sans les contraintes calendaires des compétitions fédérales (continuité, rupture).Si les espaces de pratique sont décrits comme des territoires d'activités humaines où se créent du lien social, des découvertes, des loisirs et de la dépense physique, il n'en demeure pas moins qu'ils s'avèrent plus domestiqués que sauvages et que la quête de l'autrement et de l'ailleurs reste continûment à l'ordre du jour.