Dissémination et communication des résultats de la recherche clinique dans les médias
Dissemination and communication of clinical research in mass media
par Haneef Romana sous la direction de Boutron Isabelle
Thèse de doctorat en Épidémiologie
École doctorale Santé publique : épidémiologie et sciences de l'information biomédicale (Paris)

Soutenue le Wednesday 18 October 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Articles de périodiques
  • Communication en médecine
  • Évaluation

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Spin, Les articles de presse, Les traitements de cancer, L'attention dans les medias par internet, Le score Altmetric, Dissémination
Resumé
Les médias et les réseaux sociaux constituent une source importante de diffusion et de communication des résultats de la recherche clinique. Le terme « spin » est utilisé lorsque la présentation et l'interprétation des résultats d'une étude sont déformées par les auteurs que ce soit intentionnellement ou involontairement. Les spins exagèrent les effets bénéfiques des interventions et sous-estiment les effets indésirables. Les principaux objectifs de ce travail étaient :1) d'évaluer la prévalence des « spins » dans les articles de presse, d'identifier les différentes stratégies de spin et de développer une classification de spin ; 2) d'identifier les facteurs associés à une diffusion des résultats via les réseaux sociaux et 3) d'étudier comment les articles scientifiques rapportés avec des spins diffusent via les réseaux sociaux, à partir de l'exemple de l'essai DAPT 2014. Dans un premier temps, nous avons réalisé une revue systématique des articles de presse décrivant les résultats d'études évaluant une intervention et indexés dans la rubrique santé de Google. Nous avons développé une classification des stratégies de spin pour les articles de presse et montré que la prévalence des spins est élevée. Dans un deuxième temps, nous avons réalisé une étude de cohorte d'articles évaluant les traitements contre le cancer pour identifier les facteurs associés à une attention médiatique élevée. Le critère de jugement principal était l'attention portée par les médias et les réseaux sociaux mesuré par le « score Altmetric ». Nos résultats ont montré l'importance de l'accès libre et des communiqués de presse. Enfin, nous avons effectué une analyse systématique de l'attention portée par les médias et les réseaux sociaux autour de l'étude DAPT qui était rapporté avec des spins sous estimant les effets indésirable de l'intervention. Nous avons montré que l'interprétation des résultats par les auteurs sont rarement contredits. Ces travaux ont permis de mettre en évidence l'importance des spins dans les médias et de développer des outils (classification de spin) pour améliorer la diffusion des résultats de la recherche.