Role of myosin IIA in the small intestine immunosurveillance by dendritic cells
Rôle de la myosine IIA dans l'immunosurveillance de l'intestin grêle par les cellules dendritiques
par Randrian Violaine sous la direction de Lennon-Dumenil Ana-Maria
Thèse de doctorat en Interdisciplinaire
École doctorale Interdisciplinaire Européenne Frontières du Vivant

Soutenue le Friday 13 October 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect médical
  • Cellules dendritiques
  • Intestin grêle
  • Myosines
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))
TEL (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Immunologie mucosale, Cellules dendritiques, Myosine II, Intestin grêle, Acide rétinoïque
Resumé
Plusieurs méthodes de capture antigénique ont été décrites dans l'intestin grêle, surtout en cas d'infection: échantillonnage direct par les cellules dendritiques (DC), capture par les macrophages qui délivrent ensuite l'antigène aux DC du stroma, passage des antigènes à travers les cellules caliciformes. Des travaux antérieurs in vitro dans le laboratoire ont montré l'importance de la myosine IIA dans la coordination de la migration des DC avec la capture et de l'apprêtement antigénique. L'objectif de ma thèse était de combiner plusieurs méthodes d'imagerie telle que la microscopie intravitale, la microscopie confocale ex vivo et l'immunofluorescence sur tissus à la cytométrie en flux pour déterminer l'impact de la myosine IIA sur la capture antigénique in vivo. Cette étude montre que les DC patrouillent en permanence dans l'épithélium de l'intestin grêle, y compris hors conditions infectieuses. Elles sont recrutées dans la lamina propria (LP) et pénètrent dans l'épithélium par transmigration à travers la membrane basale qui sépare ces deux compartiments. La myosine IIA est indispensable à la transmigration de CD103+CD11b+DC. Ces événements de transmigration surviennent plus fréquemment dans les parties proximales de l'intestin grêle, duodénum and jéjunum, que dans l'iléon. Chez les souris adultes, ces DC ne sont pas recrutées sous l'influence du microbiote mais sont sensibles au rétinal, un métabolite de la vitamine A qu'elles transforment en une molécule active l'acide trans-rétinoïque (AtRA). D'après notre analyse transcriptomique, les DC intra-épithéliales constituent une population homogène dont le profil est distinct de celui de leurs homologues de la LP. Elles sont enrichies en ARN des voies liées à l'apprêtement antigénique, l'autophagie et les lysosomes. Ces résultats suggèrent qu'elles ont une fonction différente des CD103+CD11b+DC de la LP: elles n'agissent pas sur la prolifération ni la différenciation des lymphocytes T mais contrôlent spécifiquement l'effectif des lymphocytes intra-épithéliaux CD8+αβ. Ces découvertes reflètent l'importance de l'épithélium comme première ligne de défense contre les pathogènes. Elles soulèvent également de nouvelles questions concernant la régulation de la réponse immune dans l'épithélium et les interactions mutuelles entre la lumière intestinale, l'épithélium et le stroma des villosités.