Activation des fibroblastes dans la sclérodermie systémique : implication des lymphocytes B et des granulocytes basophiles
no title available
par Chaigne Benjamin sous la direction de Mouthon Luc et de Thieblemont Nathalie
Thèse de doctorat en Hématologie
École doctorale Hématologie, Oncogenèse et Biothérapies

Soutenue le Friday 15 September 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect immunologique
  • Médecine -- Recherche
  • Sclérodermie généralisée
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Hématologie
Resumé
Rationnel: la sclérodermie systémique (ScS) est une maladie auto-immune rare caractérisée par une vasculopathie, des phénomènes dysimmunitaires et une fibrose excessive. Objectif: préciser l'implication des lymphocytes B (LB) et des granulocytes basophiles et établir leur rôle pro-fibrosant dans la physiopathologie de la ScS. Méthodes: des analyses phénotypiques et fonctionnelles des LB et des basophiles de patients atteints de ScS suivis dans le service de Médecine Interne de l'hôpital Cochin ont été réalisées par cytométrie en flux. Des co-cultures entre basophiles immatures de lignée KU812F, LB purifiés, et fibroblastes dermiques isolés ont été réalisées afin de préciser les interactions entre ces cellules. Enfin, l'activation des fibroblastes de patients ScS par le transforming growth factor ß (TGF-ß) a été étudiée dans une étude de protéomique. Résultats : une proportion augmentée de LB et de basophiles activés ont été identifiées chez respectivement 90 et 65 patients ScS comparativement à des sujets sains. De plus les LB des patients ScS produisent significativement plus d'interleukine (IL)-6 et de TGF-ß que les LB de sujets sains, et un surnageant capable d'augmenter la prolifération et la production de collagène par les fibroblastes dermiques. De plus, les basophiles de lignée KU812F ont la capacité d'augmenter la sécrétion de TGF-ß et d'IL-6 par les LB de patients ScS et d'augmenter la survie et la prolifération de fibroblastes de patients ScS. L'analyse des protéomes de fibroblastes dermiques de sujets sains et de patients ScS cultivés avec du TGF-ß a confirmé des différences entre les protéomes de patients ScS et de sujets sains, a permis de décrire l'exacerbation protéique provoquée par le TGF-ß, et de proposer la voie de l'epidermal growth factor receptor (EGFR) comme une voie d'intérêt dans la ScS. Conclusion : nous avons ici précisé les rôles des LB et des basophiles dans la ScS. En particulier nous avons démontré leur rôle pro-fibrosant. De plus, nous avons mis en évidence les conséquences protéiques de la sécrétion de TGF-ß sur les fibroblastes de patients ScS. Du point de vue thérapeutique, ces travaux suggèrent l'inhibition de la voie EGFR comme cible potentielle dans la ScS.