L'émotion esthétique aux frontières du lien : accordages, perceptions et représentations des limites dans le groupe art-thérapeutique à médiation plastique, en psychiatrie
Aesthetic emotion at relationship boundaries : bonding, perceptions and representations of boundaries in the visual art therapy group, in psychiatry
par Canet Géraldine sous la direction de Lecourt Édith et de Kapoula Zoï
Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain
École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (2015-.... ; Orsay, Essonne)

Soutenue le Friday 07 July 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Art-thérapie
  • Maladies psychosomatiques
  • psychologie
  • thérapie
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))
TEL (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Art-thérapie, Émotion esthétique, Limites, Accordage, Psycho-corporel, Troubles psychotiques, Schizophrénie, Perception, Contenance, Frontière, Représentation, Psychanalyse, Psychosomatique
Resumé
Notre thèse se propose de définir l'action de l'émotion esthétique dans le processus art-thérapeutique à médiation plastique, auprès de sujets souffrant de troubles psychotiques ou de problématiques de limites. Nous l'observons dans sa relation à la perception des limites psycho-corporelles, dans un contexte de prise en charge en groupe en institution hospitalière. Notre étude relate ainsi une spécificité de la situation d'artiste dans le lien art-thérapeutique, qui inclut sa sensibilité esthétique, en miroir aux questionnements esthétiques du sujet créant. Notre hypothèse générale est que l'émotion esthétique est reliée aux processus d'accordage (Stern, 1989) entre l'art-thérapeute et les sujets du groupe art-thérapeutique, et qu'elle signifie la mise en mouvement des perceptions et représentations de contenance et de limites chez ces sujets. La recherche s'est déroulée en deux étapes, auprès de quatre groupes de sujets adolescents et deux groupes de sujets adultes. Une première phase a permis de recueillir des résultats préalables à notre recherche principale qui s'est déroulée auprès de trois groupes, et où nous avons animé les ateliers d'art-thérapie en présence d'une observatrice et d'une soignante. Le recueil de données a comporté deux objectifs : comprendre le rôle de l'émotion esthétique dans les mouvements transférentiels au sein du groupe et les effets thérapeutiques de ces processus, en relation aux processus créatifs et aux représentations formelles dans les œuvres (grilles d'observation, auto-questionnaires, notes cliniques) ; et enrichir l'objectivation de l'effet thérapeutique de cette démarche, avec des tests avant/après (tests projectifs pour les six groupes, et, pour l'un d'entre eux, tests de perception esthétique avec eye-tracking, dont nous présentons les premiers résultats en développement). Il est apparu notamment un négatif d'éprouvés entre l'art-thérapeute (étrangeté dans l'émotion esthétique) et les sujets (bien-être dans l'émotion esthétique, souvent en rapport au geste), ainsi qu'un lien potentiel entre ce négatif et l'apparition de frontières ou de contenants dans les œuvres, aux moments forts des séances. Nous avons développé particulièrement cet aspect dans notre thèse, en prenant en compte la dimension pulsionnelle en lien à notre approche de l'émotion esthétique, à la rencontre entre pulsion scopique, regard esthétique et regard en miroir.