Attentes, prises de décisions motrices et performances : impact des prophéties autoréalisatrices sur les choix d'étudiants STAPS soumis à un dilemme en action motrice
no title available
par Fantoni Corinne sous la direction de Dosseville Fabrice et de During Bertrand
Thèse de doctorat en Sciences du sport
École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (2015-.... ; Orsay, Essonne)

Soutenue le Monday 14 November 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Performance (sports)
  • Sports -- Aspect psychologique

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Attentes, Décision motrice, Dilemme, Prophéties autoréalisatrices, Sport, Théorie des jeux
Resumé
L'élaboration de prophéties autoréalisatrices est fréquente dans le domaine sportif. L'objet de la thèse est de mesurer leurs impacts sur des prises décision en situation motrice tout en vérifiant la persistance dans le temps de cet impact. Cette production est l'une des premières à tester l'effet des attentes par l'action motrice. Pour cela, nous procédons à une recherche quasi-expérimentale menée auprès de 285 étudiants en STAPS (Sciences & Techniques des Activités Physiques et Sportives) volontaires. Ces derniers sont soumis à un jeu de type Faucon versus Colombe révélant des conduites motrices rationnelles ou risquées. L'expérience consiste à donner à chaque sujet des attentes positives, neutres négatives avant d'analyser leurs stratégies et le score correspondant. Une Analyse Factorielle des Correspondances (AFC) renforcée régressions logistiques (Tri2) tend à montrer que les attentes positives sont significativement liées à des stratégies motrices antagonistes et à un score moyen (p<0.01). A contrario, les interactions de coopération associées à score élevé émanent plutôt des attentes négatives (p<0.01). L'absence d'attentes (indifférence) entraîne les sportifs dans une spirale de l'échec alors que des attentes négatives tendent à favoriser une phase d'observation prudente - type Tit for Tat - traduisant une forme d'intelligence motrice. Positives négatives, l'effet des attentes est donc bien réel et il en va du rôle de l'entraîneur que d'apprendre à les manier.