L'image de l'Europe dans les télévisions régionales : l'éducation à l'UE, comparaison entre le Mitteldeutscher Rundfunk et France 3 Nord-Pas-de-Calais et Picardie
par Bonnaire Anne-Coralie sous la direction de Rouet Gilles et de Steinmetz Rüdiger
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation
École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (2015-.... ; Orsay, Essonne)

Soutenue le Monday 30 November 2015 à Sorbonne Paris Cité , Universität Leipzig

Sujets
  • Allemagne
  • Chaînes de télévision locales
  • Chaînes de télévision publiques
  • France
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Télévisions régionales, Comparaison France-Allemagne, Espace public européen, Education à l'Europe
Resumé
La présente recherche interroge l'espace public européen présent dans les télévisions régionales en France et en Allemagne. L'Union européenne est une construction politique complexe, qui fait dans sa communication extérieure elle-même l'amalgame entre « Union européenne » et Europe. Prenant en compte les spécificités culturelles et interdisciplinaires inhérentes à notre cotutelle franco-allemande, nous avons choisi de combiner trois méthodes. En premier lieu, la méthode de Hickethier propose une analyse structurelle des programmes de télévision, bien adaptée à notre contexte bilingue et binational parce qu'elle rend possible la comparaison des données de la même manière au-delà des langues en codant les données en variables. Puis nous avons réalisé une analyse herméneutique mettant en lumière les points communs dans le traitement de l'information européenne. La troisième méthode a consisté en plusieurs entretiens d'experts avec des journalistes et des responsables médiatiques dans les deux régions étudiées. Les télévisions publiques, dans les systèmes allemand et français, ont comme mission l'éducation des citoyens. Ainsi le Mitteldeutscher Rundfunk regroupe l'ensemble de service public médiatique pour les Länder de Saxe, Saxe-Anhalt et Thuringe ; France 3 en revanche est une chaîne nationale dédiée aux régions. Toutes deux situées aux frontières de la France et de l'Allemagne, elles devraient hypothétiquement faire montre d'une certaine volonté et présenter les évènements se produisant dans les pays voisins, en Belgique et au Royaume-Uni pour France 3 et en Pologne et en République Tchèque pour le MDR, ouvrant ainsi des fenêtres sur l'Europe. Nous avons collecté et analysé plus de 43 heures de programmes télévisés dédiés à l'information d'octobre à décembre 2013. De tous les programmes analysés, un cinquième parle en effet de l'Europe ou de l'Union européenne. Néanmoins, la majorité des informations européennes consiste en une simple mention du nom « EU », « Bruxelles » ou même d'un autre pays européen. Contrairement à nos attentes, l'Europe n'apparaît pas essentiellement comme un monstre technocratique et dirigeant présenté d'un point de vue négatif, au contraire : les informations européennes sont présentes essentiellement dans le domaine de la culture et du sport. En outre, de nombreux exemples de reportages de qualité montrant des similitudes sur les deux chaînes ont été trouvés. Par exemple, le traitement des informations concernant l'intégration des Roms sont présents sur les deux chaînes de manière didactique. L'émission « MDR-Aktuell » du 5/12/2013 proposait un reportage dans un village proche de la frontière germano-tchèque alors que France 3 Nord-Pas-de-Calais interviewait en Roumanie une famille Rom ayant vécu trois ans dans la banlieue de Lille. Cette « série spéciale » de France 3 est symptomatique d'un phénomène rencontré à plusieurs reprises sur les deux chaînes analysées : l'information européenne sert de « prétexte informatif » à parler de questions qui concernent en fait le pays du média considéré. Un deuxième phénomène récurrent concerne la tendance de chacun des médias à construire une perspective de l'Autre opposé au « chez soi », dans le contexte européen ou même de l'Etat-nation. Ceci est présent surtout dans les productions des plus petites rédactions (Boulogne-sur-Mer ou Magdebourg), alors que les grandes rédactions comme Lille ou Leipzig parlent plus d'une perspective européenne transcendante. Ceci fut particulièrement visible dans le traitement de l'information concernant la tempête Xaver qui a balayé l'Europe le 5/12/2013. Dans ce cas, on peut parler d'européanisation synchrone de l'information, puisque le même évènement est traité simultanément par différentes télévisions. (...)