Vieillissement cérébral chez un primate non humain, le Microcèbe : approches fonctionnelles et anatomiques
Cerebral aging in Microcebus murinus a non-human primate : functional and anatomical approaches
par Dorieux Olène sous la direction de Perret Martine et de Dhenain Marc
Thèse de doctorat en Neurosciences
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Wednesday 04 July 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cerveau -- Vieillissement
  • Glucides -- Métabolisme
  • Microcèbe murin
  • Tomographie par émission
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Vieillissement,Cerveau,Primate,Imagerie fonctionnelle,Métabolisme,Microcebus murinus
Resumé
De part le monde, nombre de personnes sont atteintes par pathologies cérébrales directement liées au vieillissement. Pour comprendre les mécanismes biologiques du vieillissement cérébral et développer de nouvelles thérapies, l'utilisation de modèles animaux pertinents est un atout décisif. Le primate Microcèbe, est un modèle de vieillissement cérébral normal et pathologique. Il présente avec l'âge des altérations cérébrales anatomiques accompagnées de déficits cognitifs, similaires à celles observées chez l'Homme. Chez certains individus, ces altérations sont plus sévères, avec une atrophie de l'hippocampe et la présence de plaques amyloïdes, suggérant l'existence d'un vieillissement cérébral pathologique. L'exploration fonctionnelle du vieillissement cérébral du Microcèbe a été réalisée grâce à l'imagerie par Tomographie par Émission de Positons (TEP). Celle-ci a été complétée par des études anatomiques et histologiques du cerveau et un suivi comportemental. Une thérapie par un agoniste de l'Insuline-like Growth Factor 1 (PEG-IGF-1) a été évaluée. Chez les animaux âgés, outre la présence d'une atrophie cérébrale, le métabolisme glucidique était réduit dans le cerveau et les sous structures d'intérêt (cortex frontal, hippocampe, noyaux caudés et cervelet). Ces altérations cérébrales n'ont pas pu être associées à des déffcits cognitifs et ne peuvent être expliquées par des altérations anatomo-histologiques. Le traitement par PEG-IGF-1 n'a pas modifié la consommation cérébrale de glucose. Néanmoins, il s'est accompagné de changements dans les paramètres de la torpeur journalière présente chez ce primate, suggérant une modulation de la gestion des ressources énergétiques. En conclusion, la mesure du métabolisme glucidique cérébral par imagerie TEP constitue un marqueur fonctionnel du vieillissement cérébral chez le Microcèbe. Ce marqueur peut être utilisé pour explorer de nouveaux aspects du vieillissement cérébral et/ou l'apparition de pathologies. Il pourrait également permettre d'évaluer l'effet de thérapies sur le fonctionnement cérébral