Les lois et le changement culturel : le handicap en Italie et en France
The laws and the cultural change : The disability in Italy and France
par Greco Francesca sous la direction de Robert Philippe et de Cordella Barbara
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Friday 27 November 2015 à Sorbonne Paris Cité , Università degli studi La Sapienza (Rome)

Sujets
  • Aspect psychologique
  • Droit
  • Handicap
  • Influence sociale
  • Promulgation
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Handicap, Loi, Culture, Analyse du texte
Resumé
Ce travail de recherche propose une intégration de la psychologie dans la sociologie. Un modèle théorique de la psychologie, qui interprète les comportements des acteurs sociaux et les relations sociales comme le produit des processus inconscients collectifs, a été utilisé afin d'étudier un phénomène sociale: le changement culturel face à la promulgation des lois. En particulier, le changement culturel survenu suite à la promulgation des lois en faveur des personnes ayant un handicap en Italie et en France a été étudié. Dans ce but, une procédure d'analyse textuelle afin d'étudier les phénomènes sociaux a été développée, testée et utilisée pour comprendre de quelle manière la promulgation des lois sur le handicap a produit un changement culturel au niveau national, de la formation universitaire et du marché du travail. Les résultats indiquent que la procédure développée offre un gain notable en terme de temps et de ressources, permettant de mettre en relation les catégories inconscientes avec les comportements des acteurs sociaux. Ils mettent aussi en évidence les différences entre l'actuelle représentation du handicap et celle du passée décrite en littérature. Les lois semblent, donc, activer un changement culturel produisant des pratiques innovantes qui s'associent à des formes de culture caractéristiques. En conclusion l'utilisation du concept d'inconscient social afin d'étudier les phénomènes sociaux semble permettre une meilleure compréhension des comportements des acteurs sociaux.