La relation de soin à l'épreuve des représentations sociales : enjeux éthiques en orthopédie dento-faciale hospitalière
The conflict of values posed by social representations to the care relationship : ethical issues associated with dentofacial orthopedics in a hospital environment
par Mano Marie-Charlotte sous la direction de Wolikow Maryse
Thèse de doctorat en Éthique médicale
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Soutenue le Monday 23 November 2015 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Orthopédie dento-faciale
  • Relations personnel médical-patient
  • Éthique médicale
Un embargo est demandé par le doctorant jusqu'au 14 January 2021
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Relation soignant-soigné, Représentations sociales, Éthique, Médecine centrée sur le patient, Décision médicale partagée, Prendre soin, Orthodontie
Resumé
Le discours sur l'Autre s'ancre dans le discours médical. Mais de quel Autre s'agit-il ? De quelle identité parlons nous dès lors qu'il s'agit d'altérité, de reconnaissances et de vulnérabilités du sujet de soin ? Qui reconnaît-on ? Nous explorons ici les équilibres relationnels au sein de la relation soignant-soigné en Orthopédie dento-faciale hospitalière. A travers une l'approche structurale des représentations sociales, via l'utilisation de cartes conceptuelles, est interrogé le rapport des partenaires thérapeutiques à l'objet prendre soin, notion symbolique et indicible de l'activité soignante. Introduire le prendre soin revient à souligner ce que la relation contient de dimension à la fois éthique, technique et politique. Avec la notion d'accueillance du sujet, élément matriciel central révélé par l'analyse de la représentation, lors des questionnaires réalisés, se dessinent les enjeux identitaires de la reconfiguration contemporaine de la relation de soin, modèle hybride entre une forme atténuée de paternalisme médical et une libéralisation relative. Cette perspective novatrice nous autorise à interroger ces différents registres de valeurs, qui sont autant de témoignages et d'illustrations de la notion de personne. Cette dialectique du même et de l'Autre, de l'identité et de la reconnaissance des acteurs, ouvre ainsi un débat de nature à la fois théorique, éthique et politique autour de l'espace relationnel du soin.