Rôle de la voie transglutaminase 2/MMP-9 dans la pathogénèse de la néphropathie à IgA et nouvelles approches thérapeutiques
Role of transglutaminase 2 and MMP-9 in the pathogenesis of IgA nephropathy and new therapeutic approaches
par Lilia ABBAD sous la direction de François VRTOVSNIK et de Laureline BERTHELOT
Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Immunologie
ED 562 Bio Sorbonne Paris Cité

Soutenue le vendredi 14 septembre 2018 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Glomérulonéphrite mésangiale
  • Immunoglobuline A
  • Matrix metalloproteinase 9
  • Rein -- Maladies
  • Transglutaminase
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Les thèses de doctorat soutenues à Université de Paris sont déposées au format électronique

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Néphropathies, Transglutaminase 2, CD89, IgA1-protéase
Resumé
La néphropathie à IgA (IgAN), est une maladie glomérulaire chronique primitive et principale cause d'insuffisance rénale dans le monde. Les causes et les facteurs aboutissant aux dépôts des complexes d'IgA1 sont inconnus. La forme soluble du récepteur (CD89s) complexée aux IgA joue un rôle clé dans la pathogenèse de cette maladie. Actuellement, aucun traitement spécifique n'est disponible et les options thérapeutiques sont limitées. La compréhension des mécanismes de la formation de ces complexes permettra d'envisager de nouvelles approches thérapeutiques. Dans cette perspective la première partie de cette thèse, met en évidence l'implication d'une protéine essentielle au développement de la N-IgA, la TG2, dans la régulation du clivage du CD89, et cela par la répression de la sérine phosphatase PP2A et l'activation de la métalloprotéase matricielle MMP-9. Dans les monocytes de patients l'expression diminuée de PP2A est associée à une tendance à l'augmentation de TG2, et inversement corrélée avec l'augmentation des complexes IgA1-CD89s. Afin de cibler ces complexes pathogéniques, un essai préclinique a été réalisé avec une protéase recombinante d'origine bactérienne clivant spécifiquement les IgA1 (IgA1-P). Les résultats ont formellement démontré la spécificité et l'efficacité de la protéase dans la réduction des complexes circulants et des dépôts d'IgA1 dans le modèle humanisé de N-IgA, associée à une diminution des marqueurs de l'inflammation et de l'hématurie. Les résultats ont mis en évidence le rôle de la dérégulation de l'axe TG2-PP2A-MMP-9 dans la formation des complexes IgA1-CD89s lors de la N-IgA, ainsi que l'efficacité de l'IgA1-P à éliminer ces complexes. Ces travaux suggèrent en plus du potentiel thérapeutique promoteur de l'IgA1-P, trois éventuelles cibles thérapeutiques envisageables pour la N-IgA.