Gouvernance et assurance qualité dans l'enseignement supérieur arménien : entre l'héritage soviétique, le processus de Bologne et les réformes récentes
The governance and quality assurance of armenian higher education : between the Soviet heritage and Bologna Process and the recent reforms
par Navoyan Arayik sous la direction de Agulhon Catherine
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Tuesday 24 November 2015 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Arménie
  • Enseignement supérieur
  • Enseignement supérieur -- Politique publique

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Gouvernance et régulation de l'enseignement supérieur, Qualité et assurance qualité dans l'enseignement supérieur, Arménie, Enseignement supérieur post-Soviétique, Processus de Bologne
Resumé
L'héritage soviétique, les développements récents dans le secteur de l'enseignement supérieur arménien qui se sont produits durant les trois dernières décennies en Arménie et son intégration dans l'Espace européen de l'enseignement supérieur, conditionnent les nouveaux défis du secteur et la nécessité d'une révision du système de régulation de l'enseignement supérieur. Cette révision doit permettre la mise en place de mécanismes plus efficaces de régulation de l'enseignement supérieur et d'assurance qualité dont l'État arménien a besoin, afin de répondre aux enjeux du secteur arménien de l'enseignement supérieur et pour contribuer à son développement. Notre recherche propose, en vue d'applications au contexte arménien, une analyse des structures, des relations et des processus à travers lesquels la politique d'enseignement supérieur est développée, introduite et révisée au plan national et sous l'influence de la coopération internationale. Cette recherche nous a permis tout d'abord de décrire les principaux modèles théoriques de la gouvernance dans l'enseignement supérieur : le concept de coordination de l'enseignement supérieur, la configuration universitaire et l'utilisation d'un égaliseur de la gouvernance, afin de mettre en lumière et de comprendre les interactions complexes des multiples acteurs impliqués dans ce processus. Ensuite, elle met en valeur l'application et les effets des modèles de régulation par l'Etat de l'enseignement supérieur, ainsi que ses instruments comme le cadre législatif dans le contexte de la politique publique, le degré d'autonomie des établissements et les mécanismes de financement. Ce travail s'intéresse enfin à la politique d'assurance qualité comme domaine d'action politique au service de la régulation de l'enseignement supérieur. A la suite de ces considérations d'ordre conceptuel et de clarifications portant sur les notions de la qualité et de l'assurance qualité dans l'enseignement supérieur, ainsi qu'une présentation de ses mécanismes comme l'audit, l'évaluation et l'accréditation, nous examinons, en les discutant, les choix politiques fondamentaux relatifs aux objectifs, à l'organisation générale, ainsi qu'aux outils opérationnels du système d'assurance qualité en faveur desquels un gouvernement souhaite opter pour garantir la qualité de l'enseignement supérieur. Sur la base des résultats d'études qualitatives et quantitatives réalisées auprès d'experts et d'enseignants et ceux de l'analyse de l'évolution des caractéristiques, de la politique, des instruments de la régulation, ainsi que du système d'assurance qualité de l'enseignement supérieur arménien, toute une série des propositions portant sur l'évolution du système de régulation de l'enseignement supérieur et de l'assurance qualité sont présentées dans cette étude. En particulier, pour se débarrasser de l'héritage soviétique dans les domaines de l'élaboration et de l'organisation des programmes d'enseignement supérieur et pour contribuer à la pertinence des formations en licence et master en vue de l'application du cadre national des qualifications éducatives, des projets concrets de « Cadre national arménien des formations en licence », de « Cadre national arménien des formations en master », ainsi que de « Référentiel national de l'enseignement supérieur en Licence : spécialité « Gestion » sont élaborés jusque dans leurs détails et présentés en annexes à ce travail. Cette recherche devrait permettre aux décideurs politiques, aux responsables d'établissements d'enseignement supérieur, aux enseignants et plus généralement à toutes les parties prenantes intéressées, de mieux comprendre les changements complexes intervenus dans le système d'enseignement supérieur arménien post-soviétique sous l'influence du Processus de Bologne et ainsi contribuer à l'évolution de la régulation du secteur, afin de répondre aux défis de l'enseignement supérieur arménien.