L'image de l'enfant noir dans la littérature de jeunesse au Brésil : des politiques scolaires aux usages dans les écoles publiques de Salvador de Bahia
The image of the black child in Brazilian children's literature. From school policies to general practices in public schools in Salvador de Bahia
par Valéria CERQUEIRA BARBOSA sous la direction de Régine SIROTA
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation
ED 180 Sciences Humaines et Sociales : Cultures, Individus, Sociétés

Soutenue le Monday 20 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Dans la littérature pour la jeunesse
  • Enfants noirs
  • Salvador (Brésil)
  • Éducation et État
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Littérature de jeunesse, Enfant noir, Race, Politiques scolaires 2003-2004, Relations ethno-raciales, Diversité, Représentations, Usages des albums
Resumé
La littérature de jeunesse, l'un des supports les plus utilisés dans le contexte scolaire, est considérée comme un objet culturel de l'enfant. Cette thèse porte plus précisément sur les albums de jeunesse dont le personnage principal est un enfant noir. Ces livres sont envoyés aux écoles publiques brésiliennes par le ministère de l'Éducation en vue de « l'éducation aux relations ethnico-raciales » prévue dans les politiques scolaires promulguées en 2003 et 2004, rendant obligatoire « l'enseignement de l'histoire et de la culture afro-brésilienne et africaine » dans tous les établissements scolaires, ainsi que « l'inclusion de personnages noirs [...] dans les supports d'enseignement » (Brasil, 2005). Si, depuis les années 1950, de nombreux chercheurs brésiliens en sciences de l'éducation et en sociologie ont étudié la représentation de ces personnages, les différentes thématiques auxquelles ils sont actuellement associés et la manière dont les enseignant-e-s font usage de ces ouvrages en classe n'ont en revanche fait l'objet que de bien peu d'investigations. Nous étudierons donc ici l'image de l'enfant noir à travers l'analyse du contenu textuel et iconographique de 80 albums contemporains, mais aussi les usages que les enseignantes de huit écoles publiques de Salvador de Bahia font de ces ouvrages, par le bais de deux méthodologies complémentaires : des entretiens collectifs et des observations directes dans une classe de CE2. Nous nous appuierons tout particulièrement sur le concept de race qui, d'un côté, se trouve au cœur de ces politiques scolaires, de ces ouvrages et de leurs usages auprès des enfants et, de l'autre, constitue un outil d'analyse permettant de rendre compte des rapports sociaux. Ce sera alors l'occasion de mettre en lumière les enjeux et limites de ces politiques scolaires et des usages de ces livres en tant que supports de nouvelles modalités pédagogiques pour l'apprentissage de ladite diversité ethno-raciale à l'école.
Description en portugais
Description en espagnol