La révolte des individus : la nouvelle éthique contestataire des mouvements sociaux au Chili (2006-2012)
The revolt of individuals : the new ethics of social movements in Chile (2006-2012)
par Pablo MADRIAZA sous la direction de Danilo MARTUCCELLI
Thèse de doctorat en Sociologie
ED 180 Sciences Humaines et Sociales : Cultures, Individus, Sociétés

Soutenue le Friday 24 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Chili
  • Individualisme
  • Mouvements sociaux

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Mouvement social, Chili, Élèves, Lgbtq, Pobladores, Individualisme, Éthique
Resumé
Cette étude a eu pour but d'analyser le rôle de l'individu et de l'individualisme au sein des mouvements sociaux au Chili, notamment pendant la dernière vague de mobilisations entre les années 2006 et 2012. Elle a essayé de comprendre la montée des mobilisations dans le pays malgré la forte influence que l'individualisme a eue au sein de la société chilienne à partir de la dictature ; et plus particulièrement de répondre à la question : comment construire une action politico-collective à partir de l'individu ? Pour ce faire, une étude comparative a été menée ayant deux composantes. La première a été une comparaison sociohistorique des événements de protestation à Santiago du Chili, basée sur la quantification de l'information de médias et d'autres sources d'information ainsi que sur l'information disponible provenant du domaine de l'histoire sociale, notamment les données d'événements de violence contestataire de l'historien Gabriel Salazar pendant la période allant de 1947 à 1987. La deuxième composante a été la comparaison de deux mouvements sociaux qui ont été mobilisés pendant la période à l'étude : le mouvement d'élèves du secondaire et le mouvement LGBTQ. L'analyse a été de plus bonifiée par des entretiens réalisés à activistes du mouvement de pobladores. À partir de ces éléments, il est possible de conclure que pendant la période à l'étude, il se produit une répolitisation de l'individualisme dans le pays et que cette répolitisation a été la manifestation d'une transformation de la structure de valeurs au sein de ces groupes qui a placé l'individu au centre de l'action politique. Il s'agit de la configuration d'un cadre normatif maître partagé par plusieurs organisations.
Description en espagnol