L'e-rationalité postmoderne : étude de l'être-ensemble électronique
Postmodern e-rationality : study of the being together electronic
par Chavez Blanco Blanca Estela sous la direction de Maffesoli Michel
Thèse de doctorat en Sociologie
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Monday 27 March 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect social
  • Innovations technologiques
  • Rationalité
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Rationalité, Postmodernité, Technologie numérique, Sociologie, Esthétique
Resumé
L'étude des phénomènes sociaux actuels passe nécessairement par la reconnaissance du rôle de la technologie électronique dans l'ensemble des pratiques sociales. L'on parle, par exemple, d'une révolution culturelle pour montrer l'impact de la technologie numérique dans la vie quotidienne, mais quelles sont-elles vraiment les transformations qu'amène cette technologie à la socialité ? Les formes de vivre ensemble se sont transformées pour l'utilisation de la technologie numérique ? Voici les questions qu'on discute dans ce travail. Dans l'étude que nous présentons, l'on interprète ces transformations culturelles à partir d'un regard intime de l'expérience numérique. Dès notre filiation à la pensée maffesolienne, l'on fait une revendication du rapprochement esthétique pour l'étude sociologique, tout d'abord, car les motifs rationnels sont loin de montrer la richesse du lien social ; ensuite, parce que l'auteur a bien montré la puissance de l'interprétation autour au quotidien, à l'espace, aux formes sociétales. Enfin, puisque seulement dans la douceur de l'image était possible une compréhension de la socialité contemporaine. Pour conclure, on présente les tendances sociétales qui montrent cela que l'on appelle « l'e-rationalité postmoderne » qui n'est autre que l'articulation de l'être ensemble électronique attachée aux valeurs postmodernes.